La différence entre business model et business plan

Alors, dans cette vidéo, je voudrais mettre au clair la différence entre le business model et le business plan. C’est deux notions qui n’ont rien à avoir et qui sont malheureusement très souvent confondues. Alors, si vous ne me connaissez pas, avant, je vais me présenter, je m’appelle Antonella Viland, je suis fondatrice du programme « Entreprendre en Sécurité » de macreationdentreprise.fr et depuis 2005, j’accompagne des hommes et des femmes à créer l’entreprise qui va avec la vie de leur rêve.

BM BP

Il y a deux choses à bien appréhender

Alors, business plan, business model… il y a deux choses à bien appréhender à la fois à quoi ça correspond sur le papier ? Finalement, quelle est la représentation matérielle de ces deux éléments ? Et puis à quoi ça correspond dans la vie, sur le plan du concept ? Je vais commencer par le côté bassement matériel du à quoi ça représente sur le papier et après on verra le concept.

Alors, à quoi ça correspond sur le papier ? Eh bien, un business plan, c’est un dossier. C’est un dossier qui… allez, généralement fait à peu près une trentaine de pages et qui reprend l’intégralité des éléments de votre projet, à savoir qui vous êtes ? Sur quel marché vous allez vous positionner ? Quelle est votre concurrence ? Qu’est-ce que vous allez offrir ? Comment ça va être rentable ? À quel niveau ça va être rentable ? Qu’est-ce qu’il vous faut pour démarrer ce projet ? Combien vous apportez ? Combien vous allez chercher ? Quel va être votre statut juridique ?… Tout ça, il va être présenté en long, en large et en détail dans votre business plan, présenté à la fois, eh bien, pour de futurs investisseurs et puis pour vous parce que ça va vous servir de boussole, d’outil de réflexion pour votre projet.

Et puis, le business model, eh bien, si on regarde ce que c’est sur le plan du papier, eh bien, c’est tout simplement une simple feuille. Une simple feuille A4 suffit pour présenter votre business model. C’est généralement un schéma qui permet d’expliquer comment vous allez créer de la valeur, comment vous allez, eh bien, finalement, faire tourner cette boîte, comment est-ce que vous allez faire en sorte d’avoir de la rentabilité. Et il y a un outil qui est très bien pour modéliser, eh bien, votre vision, eh bien, c’est le business model canvas. Si cette notion, vous ne la connaissez pas, je vous invite à aller en dessous de cette vidéo. Dans l’article, je vous explique absolument tout sur ce sujet-là.

Vision stratégique et vision opérationnelle

Donc, le business model, maintenant, si on passe sur le plan du concept… le business model, c’est la vision stratégique de votre business. Et le business plan, c’est la vision opérationnelle détaillée de comment vous allez faire pour mettre en œuvre cette vision stratégique. On va prendre encore un petit exemple pour aller un peu plus loin. Vous pouvez avoir un business model qui va expliquer comment vous allez gagner votre vie. Et certains vont avoir un business model qui ressemble à un business model, eh bien, de travailleur, de salarié, c’est-à-dire que vous allez vendre vos heures de travail pour réaliser tels ou tels types de prestation. Et vos revenus vont donc dépendre du nombre d’heures que vous allez, eh bien, tout simplement vendre. Ça, c’est un business model classique répandu.

80% des business sont comme ça. Donc, c’est une logique d’artisanat pour souvent, une logique de prestataire de service également. Ça, c’est la vision, c’est le business model ; c’est votre modèle d’affaires ; c’est votre type d’organisation, votre type de création de valeur. Et là-dessus, vous allez dérouler votre business plan. Puis, vous avez d’autres types de business models où vous allez chercher par exemple du levier. C’est l’exemple classique, eh bien, du startupper qui va chercher non plus à vendre ses heures, mais qui va chercher à vendre un produit ou un service qui ne lui demande pas à chaque fois qu’il le vend d’avoir un temps de travail qui est accolé derrière. C’est le genre de business où il y a un énorme effort à fournir pour lancer l’affaire puisqu’on a un gros développement à faire.

C’est l’exemple, d’un logiciel, d’un type de service particulier. Et puis derrière, on va vendre par exemple des abonnements, des accès à ce produit, à ce service. Et finalement, eh bien, au départ, les premiers ne vont pas être rentables puisqu’on a eu un gros investissement au démarrage, mais quand on aura dépassé notre seuil de… notre point mort, notre seuil de rentabilité, eh bien, toutes les autres ventes derrières vont être hyper rentables puisqu’on a un coût marginal qui est nul.

Je ne vais pas rentrer dans le détail là-dessus parce qu’on commence à toucher à des notions de gestion. Avant d’aller plus loin, eh bien, je vous invite simplement à cliquer sur le lien en bas de cette vidéo, à lire l’article sur le business plan, business model. Et puis, on en reparle très vite. Vous allez trouver une dizaine de livres gratuits pour vous aider à monter votre business plan sur mon site.

Découvrez tous les guides gratuits100% pur jus entrepreneur

 

Vous avez une réaction à partager, une idée, un avis ? Cet article ou cette vidéo vous interpelle, vous bouscule… N’hésitez pas à commenter ci-dessous !