Douche froide pour les entrepreneurs : les 10 vraies erreurs à ne pas commettre

Sortez de la télé-réalité pour entrer dans la vraie vie ! Et éviter les 10 erreurs fatales couramment commises.

 

Erreur n°1 – Construire un projet qui ne répond pas réellement à votre projet de vie.

Au final si votre envie est de profiter de votre famille, pourquoi reprendre un commerce ouvert le samedi ? Il faudra se poser les bonnes questions, peser le pour et le contre, hiérarchiser ses priorités (personnelles ou professionnelles).

Erreur n°2 – Oubliez ses valeurs

Conjuguez vos valeurs et centres d’intérêt avec la rentabilité !

Erreur n°3 – Estimer son Chiffre d’Affaires sans recul et méthodes…

Au final moins de 1 prospect sur 3 se transformera en client en moyenne. Mieux vaut utiliser 2 à 3 méthodes d’estimation du Chiffre d’affaires pour obtenir un résultat réaliste.

Erreur n°4 – Sous-estimez le poids de votre besoin en fond de roulement.

par négligence, manque de réalisme, manque d’approfondissement, le résultat est le même : 17% des entreprises ne souffleront pas leur 1ere bougie, faute de trésorerie.

Erreur n°5 – Ne pas avoir recours aux financements extérieurs par principe.

si ni vos proches, ni des investisseurs et ni la banque ne vous suivent pas, à priori soit votre projet présente des lacunes, soit vous ne semblez pas être l’homme de la situation .. ou alors vous avez beaucoup d’avance sur votre temps. Restez lucide.

Erreur n°6 – Négligez la fonction commerciale ou la déléguer entièrement à votre équipe.

Si cela marchait cela se saurait …

Erreur n°7 – Dépenser sans compter en publicité

..sans avoir bien établi votre cible commerciale et ne pas mettre en place un suivi réel des retombées commerciales : la meilleure des solutions pour ne pas être capable de prendre de bonnes décisions l’année prochaine…

Erreur n°8 – Construire un projet pour ne plus vivre sous les directives d’un patron

Rassurez-vous : dans moins de 6 mois c’est vous qui mettrez en place certaines de ces mêmes directives. Pour bien entreprendre, mieux vaut avoir déjà avoir prouvé ses compétences entrepreneuriales en interne.

Erreur n°9 – Surestimez votre capacité de résistance au stress .

non, l’entrepreneur n’est pas moins soumis au stress car il gère son temps, n’as pas de patron, peut partir à 17h s’il veut … Le temps devient vite une denrée rare pour tout le monde, l’entrepreneur a des clients et c’est sûrement pire qu’un patron…

Erreur n°10 – Surestimez l’investissement des salariés et associés.

en fait l’entrepreneur est seul : seul chef d’orchestre et seul à bord pour donner le tempo, la direction, contrôler le niveau d’huile et la pression des pneus …

 

Tableau assez tranchant certes, entreprendre reste néanmoins la meilleure aventure qui soit. Levier de développement personnel certain, la création demande une bonne dose d’idées, de savoir-faire, de savoir être et de recul en toutes circonstances.

Alors mon conseil : prenez le temps de murir votre projet car cela n’est jamais du temps perdu et  formez-vous.

Découvrir tous les guides gratuits100% pur jus entrepreneur