Kbis et autres formalités pour la création d’entreprise

Simplifications administratives, administration en ligne : quels sont les outils pour le Kbis et les autres formalités pour la création d’entreprise ? Je fais le point dans cet article.

Mais avant de tout vous expliquer et avant d’oublier ;-), je vous invite à télécharger votre kit de survie pour créer votre entreprise dans les meilleures conditions qui soient.  C’est ici !

Découvrir tous les guides gratuits100% pur jus entrepreneur

En juillet dernier, le comité interministériel pour la modernisation de l’action publique a annoncé pas moins de 200 mesures visant à simplifier les démarches administratives. Quelques unes parmi celles-ci sont dédiées aux créateurs d’entreprises. Pour les jeunes créateurs, mais aussi pour les entrepreneurs les plus rodés, le passage de la conceptualisation à la création du projet peut s’avérer être un parcours du combattant. En attendant ce choc de simplification, quelques astuces pour simplifier les démarches.

Kbis et autres formalités : comment trouver la bonne forme juridique ?

EIRL, SARL, SA, EURL ? Si vous optez pour la création d’une société, le choix du cadre juridique pour formaliser et officialiser votre projet sera déterminant. Il s’agit là de l’une des premières questions à laquelle le créateur devra répondre. Plusieurs paramètres, comme la nature de votre activité, vos besoins financiers ou le type de gouvernance de votre entreprise sont à prendre en compte pour effectuer ce choix. Il existe une multitude d’outils permettant de choisir la forme juridique qui convient le mieux à votre projet. Celui proposé par l’agence pour la création d’entreprise est accessible ici.

Je vous résume mes conseils dans cet article :  choisir son statut juridique en 5 questions.

Une fois la forme juridique déterminée, il vous faudra rédiger les statuts. Si votre budget vous le permet, vous pouvez faire rédiger ces statuts par un professionnel qui prendra en compte les spécificités de votre entreprise. Sinon, des modèles en ligne sont disponibles comme ceux proposés par l’Express.

Kbis et autres formalités pour la création d’entreprise: l’immatriculation en ligne ?

La déclaration de votre activité et l’enregistrement de votre société au registre du commerce et des sociétés notamment est l’étape cruciale pour obtenir l’extrait K-Bis. L’immatriculation vous permettra de recevoir alors d’autres éléments nécessaire à la conduite de vos activités :

  • le numéro Siren ;
  • le numéro Siret ;
  • le code APE ;
  • le numéro de TVA intracommunautaire.

Cette demande d’immatriculation peut se faire en ligne, notamment via le site www.infogreffe.fr du Registre du Commerce et des Sociétés. Autre plate-forme très utile, mais pour le moment limitée à 24 activités : le guichet unique pour les entreprises.

Et pour publier son annonce légale ?

Vous avez l’obligation de publier vos statuts dans un journal départemental. Cette étape est également nécessaire pour toute autres modifications administratives (déménagement, cessation d’activité, etc.). La diffusion d’une annonce est facturée en fonction de sa longueur. La Centrale d’ Annonces Légales vous permet en moins d’une heure d’obtenir une attestation de publication.

Pour suivre l’état d’avancement des mesures de simplification dédiées aux entreprises : http://simplification.modernisation.gouv.fr/creation-reprise/

Et pour être sûr de démarrer du bon pied … avant de faire les formalités, regardez mes conseils pour choisir le bon projet d’entreprise, celui qui correspond à qui vous êtes vraiment :

Trouver une idée d'entreprise sur mesureformation de 14h seulement : je commence !