Préambule - Préambule -

Préambule

L’envie d’entreprendre est là, forte, excitante et inquiétante à la fois …

  • N’est-ce pas de la folie ?
  • Est-ce que cela vaut le coup ?
  • Est-ce que je suis prêt ?
  • Est-ce que c’est le bon moment ?

Autant de questions légitimes qui tourmentent absolument tous les futurs entrepreneurs ! Première bonne nouvelle : C’est normal de tergiverser ! Il n’y a que les fous et les inconscients qui ne se posent pas e questions !

Le doute est naturel et constitue un système de vigilance : c’est un peu votre système de sécurité ! Comme l’airbag et le système ABS sur votre voiture …

En revanche si le doute est là pour être sûr que vous vous poser les bonnes questions, il ne doit pas vous empêcher d’avancer !

Ce doute a essentiellement 2 fonctions :

  • Il permet de s’assurer que vous êtes prêt en tant que personne à sauter le pas pour entreprendre et vous invite donc à faire le point là-dessus en priorité … Car la vie d’entrepreneur n’a rien à voir avec celle de salarié ! Il y a à mon sens beaucoup plus de bonheur mais il y a aussi des incertitudes et des règles à connaître . A l’instant par exemple j’échangeais avec Habib qui m’avait envoyé sa situation comptable et me demandait mon avis pour l’aider à obtenir un prêt bancaire personnel … Car sur ce point, les entrepreneurs doivent clairement connaître les règles du jeu pour que ça marche !
  • Il permet de s’assurer que le projet d’entreprise que vous nourrissez est lui aussi prêt à démarrer avec toutes les chances de succès qu’on peut attendre !

Je vous propose d’éclairer ces 2 aspects avec ce topo avant de passer à votre auto-évaluation sur ces 2 aspects avec les quizz dédiés.

Auto-Évaluation de son projet d’entreprendre

Les questions qu’on se pose à ce stade correspondent aux questions sur soi, son aptitude, ses motivations et sur le moment par rapport à sa vie.

Voici quelques éléments pour réfléchir à ce propos.