Quand créer son entreprise? Y-a-t il un bon moment ?

viel entrepreneur ;-)

Vous pouvez vous dire que lancer son entreprise est plus assuré en période de croissance.

Et vous avez raison.

Alors, il est important de savoir quand la crise va se terminer.

J’ai lu quelque chose de très instructif récemment dans cet article d’une revue américaine (en anglais pour ceux que ça intéresse) : http://www.theatlantic.com/business/archive/2012/03/gray-nation-the-very-real-economic-dangers-of-an-aging-america/254937/

L’auteur résume les travaux de deux universitaires américains qui montrent les conséquences du vieillissement de la population dans les pays développés notamment. Sur la très longue période, on observe que la croissance économique est directement liée aux variations de la population active. On en tire des informations précieuses que je vais vous vous expliquer tout de suite. Mais avant de tout vous expliquer et avant d’oublier ;-), je vous invite à télécharger votre kit de survie pour créer votre entreprise dans les meilleures conditions qui soient.  C’est ici !

Découvrir tous les guides gratuits100% pur jus entrepreneur

la vraie cause de la crise de 2008

Or il se trouve que la population active n’a cessé d’augmenter depuis la révolution industrielle jusqu’à connaître un pic puis une décrue en  … 2008 …

Tiens 2008 ? Année de la crise « financière » la plus importante depuis celle de 1929.

En fait, en histoire économique, il faut souvent regarder les tendances lourdes derrières les évènements spectaculaires. Et 2008 a connu, certes une crise financière mais c’est aussi le « peak oil » (le point haut des réserves de pétrole qui ont commencé à décliner inexorablement) et je le découvre dans cet article, le pic de la population active.

A titre de comparaison, la crise dite du « premier choc pétrolier » de 1974 correspond également, au pic de l’investissement productif dans les pays développés…

Alors ?

Alors quel est le moment opportun pour entreprendre?

Eh bien : le moment, c’est maintenant  ou pas ? La réponse en vidéo !

La crise ne prendra pas fin, elle s’aggravera même tant que des réformes structurelles pour s’adapter à cette nouvelle donne n’auront pas été prises, et les gouvernements de tous bords n’ont pas l’air d’en prendre le chemin. Aussi, les emplois salariés vont devenir de plus en plus précaires, et mieux vaut compter sur soi pour créer et maintenir son emploi au travers de son entreprise que de compter sur les autres.

Alors, foncez !

Dans la video ci-dessus, je réponds plus précisément aux questions que l’on se pose par rapport à sa situation personnelle : C’est quoi le bon moment pour entreprendre ? C’est quoi le bon moment pour se lancer dans la vie d’entrepreneur ? Est-ce qu’il vaut mieux attendre ou ne pas attendre ? Est-ce que demain ce sera mieux ? Est-ce qu’en sortant de la crise ce sera plus facile ? Est-ce qu’il vaut mieux entreprendre pendant la crise ? Des tas de questions qui se bousculent et finalement la réponse est assez simple, mais il faut pouvoir l’entendre. Donc je crois que le meilleur moment c’est maintenant ! Je vais quand même vous expliquer parce qu’il y a quand même quelques contraintes pour que cela se passe bien.

Quand j’ai un bon boulot, est-ce que ça vaut le coup de prendre le risque d’entreprendre ?

Souvent, je rencontre des gens qui me disent : « Là je vais attendre parce que pour l’instant j’ai un bon boulot ». Cela tombe sous le sens ! On dit : « J’ai un bon boulot. Du coup, pourquoi est-ce que je me lancerais ? » Justement, vous avez un bon boulot donc vous n’avez pas de stress parce que tous les mois, il y a un salaire qui rentre et que concrètement vous avez de l’énergie à revendre, que vous pouvez investir pour la réflexion, le montage, nouer des contacts, des réseaux et développer à côté de votre boulot votre business, votre tremplin, en toute sécurité pour construire la vie que vous voulez vraiment pour après-demain. Et cela, vraiment, c’est le meilleur plan qui soit !

 Si je viens juste de perdre mon emploi, est-ce que j’attends de voir si j’en retrouve un ?

Après, il y en a d’autres qui me disent : « Mais moi je suis déjà au chômage, je n’ai pas de perspective, je ne trouve pas de boulot. Qu’est-ce que je fais ? » C’est aussi maintenant le meilleur moment parce que plus vous attendez, plus vous aurez de pressions. Et plus vous aurez de pressions, moins vous serez bon. Du coup, moins vous aurez de chances de réussir dans ce nouveau business.

Quand on a un gros projet personnel en route ? 

Après, il y a d’autres choses qu’il faut prendre en ligne de compte. J’ai l’exemple de Laura qui me revient en tête parce qu’elle est une chic fille qui avait plein d’idées et qui voulait se lancer dans l’événementiel, dans les mariages et autres occasions comme cela. Quand je l’ai rencontré, elle avait plaqué son ancien boulot  i y avait un certain temps déjà. Elle voulait donc monter sa boîte. Quand je fais un point avec un futur entrepreneur, je ne m’occupe pas que de sa vie professionnelle, je m’occupe vraiment de sa vie personnelle. C’est super important ! Et là, je gratte, je gratte… Elle me dit au bout d’un petit moment que cela fait 3 ans qu’elle essaie de faire un bébé et qu’elle n’y arrive pas. A priori, elle n’a pas de problème, c’est juste que cela ne vient pas. J’ai pris un pari et je lui ai dit : « bon, on va tout faire pour bâtir ce projet, mais je pense que vous serez enceinte avant la fin de l’accompagnement pour monter le projet ». Et Bingo ! Moins de 3 mois après, bébé avait pris la graine qui était plantée ! Laura était enceinte et neuf mois plus tard, vous savez ce qui s’est passé.

Moralité, quand on a un truc énorme comme cela dans son projet de vie, que cela soit construire une famille, retourner vivre à un autre endroit parce que l’on y a des souvenirs, que l’on a envie d’y vivre ou que l’on a été complètement conquis quand on y était en vacances ou ailleurs… quand on a un truc énorme comme cela dans son projet de vie personnelle, c’est la grosse pierre que vous devez mettre d’abord quand vous êtes en train de construire votre projet d’entreprise. Sinon, forcément, cela ne va pas pouvoir tourner. Du coup, est-ce que ce sera le bon moment ? Oui, si vous prenez cette considération en compte. Si vous ne prenez pas cette grosse pierre-là en compte, malheureusement, vous n’allez pas construire un projet qui va vous permettre de vivre avec ce bébé, de vivre avec ce déplacement géographique, de vivre avec cette nouvelle chose qui va arriver dans votre vie et dans laquelle vous avez placé tant d’espérance. Donc voilà, est-ce que c’est le bon moment ? Oui, j’en suis sûre ! C’est le bon moment.

Et la crise ? 

Après vous allez me dire : « Et la crise ? » Je vais être très claire et beaucoup moins sympa. Que ceux qui croient au père Noël se bouchent les oreilles ! La crise n’est pas prête de se terminer et je crois que le meilleur moment quand il y a la crise, c’est de démarrer maintenant parce qu’il y a encore des tas d’opportunités à prendre pour des gens qui ont envie de se donner les moyens et qui ont envie de saisir ces opportunités. Et quand il y a la crise, il y a des tas de choses dont on a besoin : on a besoin de choses pas cher, on a besoin de low cost, on a des tas de systèmes d’échanges qui se développent, on a le troc qui explose, on a les systèmes partagés comme Uber qui explosent. Donc la crise, c’est aussi de formidables opportunités pour ceux qui veulent se donner les moyens d’y réfléchir. Et cela, on en reparle très concrètement dans mon programme Entreprendre en Sécurité.

 Que pensez-vous de tout ça ? Vos réactions, avis et idées sont les bienvenus ci-dessous. N’oubliez pas de faire un tour du côté des ressources gratuites également pour bien construire votre projet.

Découvrir tous les guides gratuits100% pur jus entrepreneur