Choisissez votre destination avant de démarrer

On rapelle souvent qu’ « il n’y a point de bon vent pour celui qui ne sait où il va ».  Alors oui il faut bien choisir sa destination avant de démarrer. On part souvent trop vite car il y a beaucoup à faire et sans objectifs précis. Alors gardons en tête deux principes forts : non vous n’êtes pas au service de votre projet (?!) et non l’important n’est pas d’avancer pour y voir plus clair !

Projet d’entreprise et projet d’entreprendre : ce n’est pas pareil !

C’est pourquoi, je parle du « projet » d’entreprise plus que de l’ « entreprise ». Car ce qui compte ce n’est pas d’être entrepreneur, mais quel entrepreneur voulez-vous être, et de quelle entreprise. Quels sont vos buts ? Personnels d’abord, et donc ensuite professionnels ? Quelle est la vie que vous voulez avoir ? C’est cela qui détermine l’entreprise que vous voulez développer, et ensuite découlent vos buts d’entreprise.

C’est la différence entre le projet d’entreprendre qui est votre motivation personnnelle à entreprendre et les objectifs personnels que vous souhaitez atteindre au travaer de votre entreprise, et le projet d’entreprise qui est l’entreprise-but correspondant à votre projet d’entreprendre. C’est dans ce sens que cela fonctionne et pas dans l’autre. En effet, si c’est votre entreprise qui dicte votre projet d’entreprendre, c’est-à-dire en gros, que ce sont les nécessités de votre entreprise qui décident de la vie d’entrepreneur que vous avez, cela n’est pas du « dévelopement durable » pour vous, et ce, au sens originel anglo-saxon de l’expression « sustainable development », développement soutenable dans la duréealors, vous allez finir par craquer : burn out, dépression, crise de milieu vie, etc.

Si l’on veut non seulement s’épanouir dans son entrepreneuriat, mais même, tout simplement, tenir le coup devant l’adversité que l’on rencontre souvent en tant qu’entrepreneur, il est déterminant de bien vous connaître et d’aligner l’entreprise et l’homme. C’est le point par lequel commencent tous mes proragmmes si je veux accompagner mes clients vers la réussite durable. Ce n’est pas qu’une posture philosophique, cette alignement est la condition très concrète du succès dans la durée, et la route est longue.

« et toi t’es dans quoi ? » , la question piège

Par ailleurs, si vous vous « lancez dans xxx », xxx étant une activité d’entreprise, ou pire un secteur d’activité, vous n’arriverez pas à grand chose, puisque vous n’avez aucun but, aucun projet. Et même si prenez un parti pris de réactivité à votre environnement plutôt que de proactivité : comment saurez-vous si une opportunité est bonne ? Par rapport à quoi ?

Pire, si vous avez des moyens en temps et en argent, et que vous vous dîtes « on démarre sans perdre de temps » car « on a de quoi » et « on verra bien en avançant », vous allez gaspiller vos munitions en tirant au hasard ou dans tous les sens. Les entrepreneurs sans beaucoup de moyens sont naturellement plus exigeants sur les buts car ils savent qu’ils ont peu de cartouches à tirer.

Alors sachez « perdre le temps » de définir vos objectifs personnels, professionels, d’entrepreneur et d’entreprise, et révisez-les régulièrement (annuellement par exemple), pour être sûr que vous savez où vous allez, que ça vous va bien, et que ça continuera de bien vous aller durablement. Il y a des façons de poser tout cela pour être sûr que l’on est sur le bon projet : celui qui nous va bien, donc celui qui va réussir. C’est aussi cela la base d’entreprendre sans risque.

Si vous voulez plus de conseils , vous pouvez téléchargez mes guides gratuits :

Découvrir tous les guides gratuits100% pur jus entrepreneur