créer son entreprise en étant salarié : quel parcours ?

Créer son entreprise en étant salarié : quel parcours effectuer ? Quels erreurs à éviter ? 

Quels défis pour le salarié qui crée son entreprise ?

Je vous explique tout ça ici mais avant d’oublier ;-), je vous invite à télécharger votre kit de survie pour créer votre entreprise dans les meilleures conditions qui soient.  C’est ici !

Découvrir tous les guides gratuits100% pur jus entrepreneur

Le constat est simple : Plus de 1 créateur sur 2 est un ancien salarié.

Pour autant, la démarche n’est pas simple : le projet mérite une préparation de fond, d’autant plus que le passage du salariat à l’entrepreneuriat est déjà en soi une reconversion professionnelle à part entière, même en conservant une activité dont le cœur de métier correspond à l’expérience professionnelle.

En effet, le salarié doit :

  • développer des compétences stratégiques (vision du chef d’entreprise),
  • travailler son sens commercial (vendre pour soi est plus difficile pour beaucoup d’entrepreneurs),
  • améliorer sa pratique de manager (de projet  et d’équipe),
  •  assoir ses connaissances en gestion (pour savoir gérer un budget et piloter son activité)
  •  ….  Sans oublier de maitriser les aspects techniques de son activité.

Lorsqu’un salarié envisage de quitter son emploi pour créer sa propre entreprise, qu’il s’agisse d’une décision personnelle ou d’une opportunité liée à une cessation du contrat de travail, son enjeu personnel est fort, surtout dans un pays comme la France où le droit à l’échec est si mince…

Quel est le parcours du salarié pour réussir son projet ?

Pour relever le défi, le challenger entame alors une préparation, comme le marathonien se prépare pour sa prochaine course. Voici le programme d’entrainement :

  • Mettre au clair ses motivations personnelles pour entreprendre
  • Appréhender ses propres freins ou résistances personnelles (santé, persévérance, autonomie..), familiales (organisation, soutien, budget…) et environnementales
  • Valider la cohérence profil / projet : l’idée initiale a-t-elle le potentiel pour apporter une réponse positive aux motivations ? Les freins sont-ils rédhibitoires ? Les attentes de chacun vis-à-vis de l’autre et du projet sont-elles exprimées ?
  •  Construire une offre de service ou produit adaptée à la cible : … et préciser la stratégie commerciale grâce à l’étude de marché.
  • Construire un prévisionnel réaliste  : Voici un premier aperçu du travail à mener pourconstruire un prévisionnel.
  • Valider le choix juridique : …et les aspects contractuels liés aux associés ou aux aides existantes . Voici les 5 questions à se poser au préalable pour déterminer le statut juridiquequi colle à votre projet.
  • Défendre le projet devant des partenaires financeurs
  • Mettre en place les outils adéquats pour piloter l’entreprise (au niveau économique évidemment ET commercial)

Tous ses points sont abordés avec méthode, outils, modèles, exercices, quizz dans notre parcours e-learning création d’entreprise avec appui individuel.

N’y-a-t-il pas plus simple pour entreprendre ?

Beaucoup de salariés vont profiter du cumul emploi – création d’entreprise avec le statut de l’auto-entrepreneur pour tester leur idée rapidement et sans formalisme : si pour certaines activités, la démarche se comprend, elle n’est pas pour autant indiquée pour tous les projets : le risque économique existe car ce statut n’est pas adapté aux projets avec investissements, ni aux projets aux faibles marges (ce qui est bien souvent le cas ! ).

A cela s’ajoute le risque « image » : ce test, déstructuré souvent, peut entamer votre capital image et nuire à votre développement futur. Enfin il est souvent difficile de « valider le projet avec ce test » car, sans préparation préalable, votre communication n’est pas suffisamment adaptée à votre cible, encore mal appréhendée. En revanche, ce test devrait vous permettre  de valider votre résistance à l’incertitude, votre ténacité, votre sens commercial … qualités qui sont indispensables pour entreprendre sérieusement, mais qui risquent d’être sérieusement entamées si un minimum de jalons n’ont pas été posés.

Prenez soin de vous et de votre avenir : pour éviter la blessure, le marathonien se prépare et s’équipe en conséquence.  Se former pour entreprendre est une étape incontournable.

Pour en savoir plus sur les étapes indispensables pour réussir son projet, inscrivez-vous à ma conférence :

Réserver ma place au webinaire !ou accédez tout de suite à la rediffusion pour booster mon projet