Apprentissage permanent : une nécessité

 


L’apprentissage permanent est clef, on ne le répète jamais assez : Entrepreneur est un métier à part entière, avec ses savoirs propres, ses savoir-faire propres, ses savoir-être propres, et de nombreuses compétences indispensables dans plusieurs métiers de l’entreprise comme la vente, le marketing et les finances pour citer les plus importants. Cette professionnalisation par l’apprentissage continu est la clef de la réussite entrepreneuriale.

C’est pourquoi j’ai fondé macreationdentreprise.fr il y 8 ans, après avoir travaillé comme salariée dans l’accompagnement des entrepreneurs pendant 5 ans : c’est tellement rageant de voir combien de projets échouent par manque de professionalisme alors que les créateurs auraient très bien pu réussir avec un apprentissage correct.

Le professionnalisme, c’est certes la posture, la qualité de travail, la rigueur, la régularité, mais c’est aussi et surtout l’apprentissage des bonnes compétences, correctement mises en oeuvre et la qualité des décisions prises en toute connaissance de cause.

Tout cela s’apprend avec les bonnes connaissances et les bonnes méthodes, mais je dois reconnaître qu’il y a beaucoup de choses à apprendre pour entreprise avec succès et,  à tout le moins, sans risque.

L’apprentissage est la seconde nature de l’Entrepreneur

Pour y arriver, il faut donc cultiver une envie d’apprendre qui en fait une seconde nature de l’entrepreneur. En effet, même quand la réussite est là, l’entrepreneur se remet constamment en question pour s’assurer qu’il est toujours bien positionné et qu’il colle bien aux évolutions de son secteur d’activité.

Dans un environnement concurrentiel, cet apprentissage permanent permet  d’être toujours sur la brèche pour durer avec succès. Il est même souhaitable d’être en avance, d’expérimenter de nouvelles solutions, d’apprivoiser les nouvelles technologies et les usages business que l’on peut en faire.

Alors, lisez, écoutez, apprenez, rencontrez d’autres professionnels de votre secteur ou d’autres chefs d’entreprise, participez à des colloques, etc.

Cette veille est indispensable, mais insuffisante car il ne suffit pas de savoir ce qui se passe, il faut expérimenter les nouveautés, voire les inventer (l’auto-apprentissage c’est aussi de l’apprentissage !). Pour ce faire, vos compétences doivent toujours être en pointe : formez-vous en permanence 😉

Par exemple, les technologies de l’Internet sont un domaine d’apprentissage évident mais souvent abordé à reculons. C’est souvent une question de génération (et encore, les plus jeunes pratiquent beaucoup mais ne se forment pas souvent) mais ce n’est pas parce que l’on est pas à l’aise avec quelque chose qu’il faut le tenir à distance, bien au contraire !

Fixez-vous des rendez-vous d’apprentissage

Yvon Dalat dans « le guide de votre réussite professionnelle » suggère de passer au moins 2 heures d’apprentissage par semaine à maîtriser mieux les logiciels que l’on utilise couramment pour gagner en productivité, sans compter les nouveaux à essayer…

Acquérir cette culture de l’apprentissage, cette régularité, va vous permettre d’acquérir avec succès de nouvelles compétences, et avec de plus en plus de facilité, car vous aurez plus confiance en vos capacités d’apprentissage, et vous développerez des routines d’apprentissage. Le bonus, c’est qu’avec le fait d’avoir toujours des projets et la pratique régulière d’un sport, apprendre continuemement est une recette anti-vieillissement infaillible 🙂

Et quoi d’autre pour conclure que de vous proposer d’autres apprentissages 😉 Aussi je vous recommande de télécharger nos guides gratuits :

Découvrir tous les guides gratuits100% pur jus entrepreneur