Macreationdentreprise.fr

Responsabilité en cas de faillite de la société : le dirigeant de fait est-il à l’abri ?

quelles sont les responsabilites du dirigeant en cas de faillite ou depot de bilan

Quels sont les responsabilités du dirigeant en cas de liquidation judiciaire ? C’est ce que vous allez découvrir dans cet article sur la faillite société.

Responsabilité du dirigeant d’une société en liquidation judiciaire

Tout comme le dirigeant de droit, le dirigeant de fait d’une société en liquidation judiciaire peut être condamné, dans certains cas, à payer les dettes de celle-ci

Cassation commerciale, 15 février 2011, n° 10-11781

Lorsqu’une société est en liquidation judiciaire, la responsabilité de son dirigeant peut être recherchée en justice s’il a commis une faute de gestion ayant contribué à son insuffisance d’actif (c’est-à-dire quand son actif ne suffit pas à régler ses créanciers). En d’autres termes, si cette action en justice, dite « en comblement de passif », aboutit, le dirigeant est condamné à payer sur ses fonds personnels tout ou partie des dettes de la société.

Et parmi les dirigeants dont la responsabilité peut être recherchée à ce titre, la loi précise que sont visés tous les dirigeants de droit ou de fait ayant contribué à la faute de gestion.

Le dirigeant de droit est celui qui est désigné par les statuts ou par les organes sociaux compétents (assemblée générale des associés, conseil d’administration…). Le dirigeant de fait, quant à lui, est une personne qui exerce, en toute indépendance, une activité positive de gestion et de direction de la société, sans pour autant avoir été officiellement désignée pour remplir ces fonctions.

En cas de litige (et notamment de recherche de responsabilité), les juges vont alors vérifier si les actes effectués par la personne mise en cause en tant que dirigeant de fait révèlent une activité positive de gestion et de direction. Dans une affaire récente, la Cour de cassation a ainsi considéré que pouvait être qualifié de dirigeant de fait l’associé majoritaire d’une société :

    • qui avait lui-même fixé le prix d’acquisition du fonds de commerce de la société et les modalités de règlement ;
    • qui définissait les modalités du fonctionnement financier et économique de la société ainsi que ses perspectives d’avenir ;
    • qui avait établi le siège social de la société à sa résidence alors que l’activité s’exerçait dans un autre département ;
    • et que le dirigeant de droit consultait régulièrement dans une relation de dépendance et de soumission à ses avis.

En conséquence, cet associé dirigeant de fait a dû contribuer au paiement de tout ou partie de l’insuffisance d’actif de la société en faillite.

Article du 17/03/2011 – © Copyright SID Presse – 2011

Veille d’Antonella VILAND, coach pour les entrepreneurs depuis 2005

Responsabilité en cas de faillite de la société : le dirigeant de fait est-il à l’abri ?

Antonella

Antonella VILAND, fondatrice de macreationdentreprise.fr en 2008 est une professionnelle de l’accompagnement des entrepreneurs depuis plus de 16 ans. Diplômée d’un Master Diagnostic d’Entreprise à l’IAE de Lyon, elle est intervenue auprès de milliers de créateurs. Elle a également conçu des dizaines de programmes de formation et formé des formateurs à des outils clés dans les CCI, les BGE et BPI/France Entrepreneur/APCE devenue BPI-France, … On l’apprécie pour sa capacité à rendre simple tout ce qui semble complexe et pour toute l’énergie qu’elle sait nous transmettre. Elle a suivi un cursus complet sur les meilleures stratégies de référencement internet et est certifié par Google. Elle vous accompagne à définir le bon projet pour vous, à le bâtir sérieusement, à le mettre en oeuvre avec succès, à atteindre vos objectifs de vente grâce à une stratégie commerciale et marketing efficace, à obtenir toutes les aides existantes et à vous sentir enfin épanoui dans votre nouvelle vie !

Donnez votre avis, partagez votre expérience ou vos ressentis !

Retour en haut
Ouvrir le tchat
1
Besoin d'aide ?
Bonjour !
Comment puis-je vous aider ?

Ici on parle idée de business, étude de marché, prévisionnel, financement, aides, business plan, reconversion ...


Contrôle de sécurité immédiat & gratuit

 Envie de réussir ?

Faites un dernier contrôle de sécurité avant de créer votre entreprise avec notre check-list anti-crash !

Nous détestons aussi les spams !