Crédit professionnel : les conditions d’obtention

Crédit professionnel ? Pas si facile  à obtenir !

Pour financer un investissement important lors du démarrage d’une entreprise, le crédit professionnel n’est pas facilement accordé par les banques. Comment s’y prendre pour le décrocher, je vous donne un tuyau !

Mais avant d’oublier ;-), je vous invite à télécharger votre kit de survie pour créer votre entreprise dans les meilleures conditions qui soient.  C’est ici !

Découvrir tous les guides gratuits100% pur jus entrepreneur

Quelles sont alors les meilleures conditions pour l’obtenir ?

Le crédit professionnel, pour qui ? Le crédit professionnel est essentiellement réservé aux PME et aux TPE. Il est destiné aux artisans, aux professions libérales, médicales, commerçantes, agriculteurs, associations ainsi qu’aux auto-entrepreneurs. Ce crédit vise à répondre à des besoins bien précis. Ils sont classés selon trois catégories, dont l’équipement de l’entreprise, l’immobilier de l’entreprise et la trésorerie. Les professionnels ont également recours à ce type de crédit pour les besoins de financement dans le cadre d’une création ou d’une reprise d’entreprise.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, pensez à vous adresser aux bons interlocuteurs.

Parmi eux, on retrouve les courtiers spécialisés en financement des entreprises. Ils se chargent de toutes les démarches nécessaires à l’obtention d’un prêt : ils négocient auprès de plusieurs banques et des organismes de crédit, s’occupent de l’audit de l’éventuel projet de reprise et du montage du dossier de financement. Vous gagnez ainsi du temps et l’obtention d’un crédit est plus rapide. Un dossier solide de demande : la clé pour obtenir votre crédit Il existe plusieurs possibilités de financer ces projets professionnels, les banques proposent notamment le crédit classique, le crédit-bail, ou encore l’affacturage. Au regard du contexte économique actuel, en particulier pour les commerces de proximité, les banques peinent davantage à accorder le prêt professionnel pour assurer le financement des projets.

La constitution d’un dossier de qualité reste toutefois « la » condition d’obtention du crédit : une bonne assise patrimoniale, des bénéfices avantageux, un chiffre d’affaires positif sont les premiers critères qui retiennent l’attention des banquiers.

Si vous faites une demande de prêt de création d’entreprise, il est nécessaire de réaliser un bilan prévisionnel qui laisse entendre un bon potentiel et des ressources futures suffisantes. Enfin l’expérience du créateur d’entreprise et sa formation doivent être en corrélation avec le projet.

J’ai réussi à obtenir des prêts là où beaucoup avaient échoué uniquement parce que je prends le temps avec vous de vous former pour bâtir non pas juste un bon business plan mais de révéler en vous un SUPER ENTREPRENEUR. Vous pouvez participez à ma conférence gratuite pour savoir quelles sont les 6 étapes à ne pas louper pour réussir votre création d’entreprise.

Mais si vous voulez directement tout savoir pour décrocher un financement, il faut  à tout prix que vous regardiez cela :

 Découvrez les 5 étapes pour réussir à financer sa création d'entreprise