être soi ? Facebook nous pousse à pipauter : la preuve en video !

être soi ? Nous racontons notre vie sur Facebook … mais laquelle ? Attention au dogme de la « coolitude » 😉
Cette video marrante illustre le dilemme : être vrai ou être cool !

Moi, je ne raconte pas grand chose de perso sur Facebook, mais tout est vrai 🙂 Je n’ai pas besoin de like ni de commentaires pour trouver ma vie personnelle géniale 😉 Je la savoure à chaque instant avec ma petite puce qui me fait ses petites farces et mon mari chéri. Bref assez causé de moi, voici quelques réflexions à méditer pour vous.

Mais avant d’oublier ;-), je vous invite à télécharger votre kit de survie pour créer votre entreprise dans les meilleures conditions qui soient.  C’est ici !

Découvrir tous les guides gratuits100% pur jus entrepreneur

Pour un être un entrepreneur, il faut rester toujours lucide et ne pas trop se la raconter, et être soi.
Pourquoi ?

Parce qu’on finit par croire ce qu’on répète souvent (méthode Coué), et si on mélange le vrai et le pas tout à fait vrai ou le faux, on risque de devenir quelqu’un de confus qui ne voit plus clair et prend de mauvaises décisions…
Bon, ça c’est mon conseil pour le business, et pour le reste, je vous laisse seul juge 😉

Etre soi : ça paye surtout dans le business !

Contrairement à ce qu’on entend ou ce qu’on croit, il n’est ni nécessaire ni efficace de se donner bonne figure pour paraître différent de ce que l’on ressent dans la vie des affaires. Le lieu commun est qu’il faut paraître fort et parfait.

 

être soi pour passer sans risque au détecteur de bidonnages

En fait c’est sous-estimer la communication inconsciente qui occupe la part la plus importante d’un échange entre deux individus. On écoute avec notre tête, mais on sent avec nos tripes. Et quand quelque chose sonne faux entre les deux : on le perçoit tout de suite. Mais vraiment tout de suite : les études montrent que l’on est même jugé dans les 100 premières millisecondes.

Et si on sent une dissonance, alors on ne peut pas avoir confiance.

Et si on n’a pas confiance, on a pas envie de signer une affaire avec vous : c’est aussi simple que cela !

Les Américains ont une expression marrante là-dessus, ils appellent ça : le « bullshit detector », c’est-à-dire le sentiment interne que quelque chose est bidon dans ce qu’un interlocuteur raconte. On pourrait appeler ça en français le détecteur de bidonnages 😉

 

Etre soi Bullshit detector

 

La corruption douce ?

Une relation d’affaires reste une relation humaine avant tout, et on préfère toujours faire affaire avec des gens qui nous inspire confiance, qui nous sont sympathiques, dont la fréquentation est agréable.

C’est le principe même du déjeuner d’affaires ou de l’invitation en voyage d’affaires : il ne s’agit pas tant de corruption douce en proposant des choses agréables à un client, que de passer des moments agréables ensemble, de créer une relation plus proche.

Donc, oui on peut se présenter sous son meilleur jour : mieux vaut une photo de soi souriante et engageante que celle que l’on a fait faire pour son passeport ou sa carte d’identité avec sourire interdit !

Mais restons vrais dans ce que nous disons et présentons de nous-mêmes, c’est la base de relations durables en affaires.

Si nous avons choisi un projet d’entreprise bien aligné avec qui nous sommes, c’est encore plus facile, alors regardez ma formation pour trouver la bonne idée business, celle qui nous va bien :

Trouver une idée d'entreprise sur mesureformation de 14h seulement : je commence !