rencontres réseaux : 7 Questions à savoir poser -

rencontres réseaux : 7 Questions à savoir poser

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Rencontres réseaux ? Quand on rencontre quelqu’un d’intéressant, ou que l’on découvre comme intéressant, quelles sont les bonnes questions à lui poser pour le faire parler et nous apprendre des choses ?
Avant de vous donner ces tuyaux et avant d’oublier ;-), je vous invite à télécharger votre kit de survie pour créer votre entreprise dans les meilleures conditions qui soient.  C’est ici !

Découvrez tous les guides gratuits100% pur jus entrepreneur

Ces questions peuvent servir en de nombreuses occasions, y compris dans une rencontre de type cocktail, pour marquer de l’intérêt à un interlocuteur, pour apprendre de son expérience, et pour se rendre sympathique : les gens adoooorent parler de leurs histoires.
Pour commencer, cela va de soi, mais cela va toujours mieux en le disant: préférez toujours les questions ouvertes (demandant des réponses explicatives et imprévisibles) aux questions fermés (demandant une réponse par oui ou par non.
discussion cocktail

1- Comment en êtes-vous arrivé là ?

C’est la question narrative type qui ne vous demande pas de déjà connaître quelque chose de la personne, qui n’est pas trop indiscrète et qui présente l’avantage d’une totale imprévisibilité.
Pour faire une connaissance plus personnelle vous pouvez compléter par « qu’est-ce qui vous a décidé à le faire ? » qui permet d’en savoir plus sur les motivations de votre interlocuteur.

2 – Et alors, comment vous le vivez ?

Là aussi, vous encouragez la personne à parler d’elle de façon ouverte et créative. Elle va développer avec les avantages et les inconvénients de la situation ou de l’activité, et peut être amenée à illustrer son propos par des histoires. Encouragez-là si elle part sur des voies étonnantes.

3 – En quoi est-ce différent de ce que vous attendiez ?

On peut entendre à la fois les bonnes et les mauvaises surprises. L’avantage est que cela invite à de l’authenticité sur l’expérience, et évite trop d’idéalisation.
On peut relancer sur «qu’est-ce  que vous auriez aimé savoir quand vous avez démarré ?».

4 – Quelle a été la partie ou le moment le plus difficile ?

Si on sent qu’il peut être délicat d’aborder cette question, on peut aussi demander « quelle a été la partie la plus agréable ou votre partie préférée ? » C’est très intéressant aussi car on peut découvir la magie des choses dont on ne parle pas forcément souvent.

5 – Si vous aviez à choisir une carrière ou un chemin totalement différent, quel serait-il ?

On apprend beaucoup des gens à ce stade car on les invite à sortir du récit de vie qui peut être convenu et auto-justificateur que l’on a tous tendance à exposer (aux autres et aussi à soi-même) pour donner de la consistance à notre vie.
On propose là une forme de permission à se lâcher sans donner l’impression qu’ils ont fait les mauvais choix de vie, on invite à la rêverie et à l’expression des passions profondes

6 – Si c’était à refaire, si vous commenciez aujourd’hui, feriez-vous la même chose ? Pourquoi, ou pourquoi pas ?

Cette question est similaire à la précédente mais beaucoup plus direct. On invite à tirer les leçons de l’expérience, et on peut apprendre beaucoup.

7 – Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui commence juste à essayer de faire ce que vous faîtes ?

Si vous envisagez personnellement de faire la même chose, les réponses vont être extrêmement précieuses et vous permettrons de prendre des raccourcis ou d’éviter des embûches ou l’enlisement.
En bonus, vous pouvez relancez en demandant ce qui a été le plus utile pour rendre possible votre réussite. Vous pourrez bénéficiez de recommandations supplémentaires.
 
Ces questions sont très pratiques, mais ne sont pas les seules que vous pouvez poser, soyez créatif et suivez les chemins de conversation qui s’offrent à vous. L’essentiel est d’être dans l’écoute active, et d’inviter les gens intéressants à vous raconter leurs histoires dans un mode qui les amène à en tirer des leçons et des conseils.
Si vous voulez plus de conseils , vous pouvez téléchargez mes guides gratuits :

Découvrez tous les guides gratuits100% pur jus entrepreneur

6 Comments

  1. Noreh

    Voici le genre de questions à ne pas poser, votre article est débile, poser de genre de questions au cours d’un entretien réseau n’apportera rien à la découverte d’infos nécessaires pour trouver du travail car même si on ne demande pas du travail à son réseau, c’est quand même le but recherché.

    1. Antonella

      Le postulat de votre commentaire est erroné. Le but n’est pas FORCEMENT la recherche d’un travail.. surtout que vous êtes sur un site dédié aux entrepreneurs !!
      Ce ne sont pas des questions pour trouver un emploi mais pour :
      1- briser la glace dans des situations difficiles
      2- apprendre des choses qui peuvent nous aider à grandir personnellement par effet miroir
      3- créer des relations sur le long terme pour entretenir un réseau indispensable, notamment pour des entrepreneurs ou des managers ou cadres.
      Bonne continuation Noreh

      1. Ornessa Saint-Hilaire

        Effectivement Antonella le but cest de pouvoir creer une interaction capable d’acquerir le plus d’informations possible et necessaire.j’apprends beaucoup de vos articles

        1. Antonella

          Merci Ornessa

  2. Hyppolite

    Je désire être coaché par vous. C’est super génial d’apprendre aussi rapidement avec vous.

    Cordialement
    Hyppolite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Add your own review

Rating