Créer une carte de visite professionnelle : exemple !

La carte de visite professionnelle est indispensable pour que vos prospects puissent vous contacter, et ainsi pour faciliter la vente de vos produits ou services. Mais comme vous n’êtes pas « le seul prestataire » ou vendeur dans votre domaine, il est fort probable que vos prospects détiennent plus d’une carte de visite professionnelle dans leurs portefeuilles. Le jour où le prospect veut acheter un produit ou un service, il va sortir les cartes de visite professionnelle qu’il a conservées … et il va devoir choisir !

  • Premier écueil : il faut donc qu’il ait envie de conserver votre carte de visite …
  • Deuxième écueil : il faut qu’il ait envie de choisir la vôtre le jour J pour contacter un prestataire.
  • Troisième écueil : vous devez ensuite le convaincre !

Avant de revenir sur les 2 premiers problèmes, je vous rappelle qu’on ne peut pas créer une carte de visite professionnelle qui soit efficace si son étude de marché est insuffisante ! C’est grâce à l’étude de marché que vous pourrez taper dans le mille ! Je vous ai préparé un guide gratuit pour vous aider là-dessus ! 

Découvrez tous les guides gratuits100% pur jus entrepreneur

Il va juger à travers votre carte de visite la crédibilité de votre société. La question est donc de savoir comment bien créer une carte de visite professionnelle et attirer l’attention des prospects. C’est le but !
Pour bien aborder ce sujet nous devons insister sur les points indispensables à commencer par le choix du papier à utiliser et ensuite on continue sur le contenu qu’on y met, le format, le contenu du verso et enfin la police de caractère à utiliser. Mettez-vous bien en tête que le but n’est pas tout simplement de transmettre les informations concernant votre société (nom, prénom, profession, numéro de téléphone, adresse postale et électronique, etc.), mais également la crédibilité et l’image de votre marque.
On verra ensemble ensuite toute une série de cartes de visite à analyser !

Quel papier utiliser pour créer une carte de visite professionnelle ?

Il n’y a pas de règle bien définie pour cela, mais en général on utilise du papier fort comme du carton ou du kraft épais, cela permet la bonne tenue de la carte (300gr minimum).

Les possibilités sont nombreuses, ce sera votre budget et votre positionnement qui va déterminer le choix du papier à utiliser. Toutefois, il faut éviter les papiers bas de gamme ou trop fins pour ne pas nuire à la crédibilité de votre marque. Notez qu’il est aussi possible d’utiliser des matériaux spéciaux comme le plastique PVC, du métal, du caoutchouc, du cuir, des aimants, du bois, etc.
Néanmoins, il est judicieux que l’on puisse toujours écrire et prendre des petites notes sur une carte de visite. Cela dit, on évite les papiers glissants ou avec trop de vernis qui empêchent la possibilité d’y écrire, mais les papiers texturés peuvent être utilisés.

Quelles sont les informations à insérer dans une carte de visite professionnelle ?

Renseigner rapidement, c’est le but d’une carte de visite professionnelle. De ce fait, on est face à l’optimisation du contenu de cette carte, pour que l’on puisse y lire facilement les informations nécessaires. Il faut donc trier, hiérarchiser et bien aérer le contenu. La raison sociale de votre société, logo, nom, prénom, fonction précise et coordonnées complètes (adresse physique, adresse e-mail, adresse URL de votre site web, numéro de portable) sont indispensables, mais si cela est trop chargé on gardera l’essentiel…. il faut trouver l’équilibre ! Vous pouvez mettre au verso une citation ou un plan, mais attention, trop d’information peut rendre votre carte difficile à lire et cela peut désintéresser les prospects.

L’insertion de votre photo sur la carte de visite n’est pas interdite, mais elle n’est non plus indispensable … cela dépend de votre métier et de votre tête ! Moi j’aime bien les cartes avec le visage des gens, c’est très mnémotechnique.. Pensez bien dans ce cas à mettre une photo qui donne une bonne impression aux prospects, une photo de bonne qualité pas trop petite ni trop grande.

On parlera plus tard des couleurs à utiliser et des polices de caractères, mais il faut bien retenir qu’une carte de visite doit contenir l’essentiel en ce qui concerne votre activité. Si vous voulez y insérer un graphique, veillez bien à ce qu’il n’écrase pas le reste des informations de la carte.

Quelle serait la taille d’une carte de visite professionnelle ?

Avant, on utilisait le « format 30 » appelé aussi « format postal », avec une taille de 12,6  cm × 8 cm. De nos jour, la taille standard d’une carte de visite professionnelle est de 8,5 cm X 5,4 cm.

Bien évidemment, ce n’est pas obligatoire mais c’est le format le plus répandu. Il convient au format d’une carte bancaire et sera donc facile à s’insérer dans n’importe quel portefeuille. Si la carte est trop grande, elle ne sera pas gardée ou elle sera pliée et sera abîmée car ne rentrant pas dans les portefeuilles ou les porte-cartes standard. Par contre, si elle est trop petite, elle risque d’être difficile à mettre en évidence, insaisissable dans le portefeuille. Mais le format qui surprend peut être intéressant ! A vous de juger selon le but !

Faut-il aussi imprimer sur le verso ou pas ?

On a déjà mentionné en haut qu’il faut laisser de la place pour pouvoir écrire sur une carte de visite, le verso sera idéal pour cette attribution. Mais cela ne veut pas dire qu’il faut impérativement ne rien imprimer sur le verso. Vous pouvez y insérer des informations supplémentaires comme le plan d’accès, les horaires d’ouverture, les tarifs ( s’ils ne changent pas trop !), un calendrier ou autre. Bien évidemment, l’impression au verso engendrerait l’augmentation du coût, donc il faut bien penser à l’utilité des informations que l’on y met. Optez pour le même sens pour les deux faces, soit horizontal, soit vertical, mais ne mélangez pas les deux au risque d’agacer la personne qui a la carte en main. Eviter aussi de mettre deux sociétés différentes en recto/verso.

Comment choisir la police de caractère et les couleurs à utiliser ?

Il n’y a pas de règle universelle pour les couleurs et la police de caractère à utiliser. Il faut tout simplement se soucier de la lisibilité du contenu. Une police supérieure à 7 points serait correcte pour faciliter la lisibilité. Faites bien attention aux lettres de couleur, trop de couleur fatigue les yeux. Si vous disposez d’une charte graphique, il faut l’appliquer sur vos cartes de visite pour respecter la cohérence visuelle.

Il ne faut pas mettre toutes les informations à la même taille et adopter la même mise en page au sein d’une même société. Ne mettez pas les textes trop près des bords pour plus d’élégance et de sécurité à l’impression.

Pour servir d’exemple, voici un petit atelier que j’ai organisé. Les participants étaient invités à poster des photos de carte de visite professionnelle et à les critiquer positivement pour savoir ce qu’est une carte de visite efficace :

Carte n°1

M :

– Carte avec un seul côté (manque un verso pour noter des infos comme un rendez-vous ou autres) ,

– Papier mat limite recyclé (papier bas de gamme à éviter)

– Taille correct pour un portefeuille

– Information simple et directe mais un manque de précision sur l’activité / mise en page trop droite et numéro et adresse mail et site en pavé pas lisible.

Ma conclusion : carte non attractive pour un client.

W :

– Oui ce sont les cartes de visite « aviva » inchangées depuis …oui un temps certain 😉

Carte n°2

M :

– Carte avec un seul côté

– Papier mat mais relief sur le logo et couleur

– Taille correct, mise en page trop tassé , information regroupé et lisible

– Descriptif des services écrase la carte (détail en verso était mieux),

– Phrase clé étouffée.

Ma conclusion : carte attractif mais un manque d’espace écrase l’ensemble, un verso s’impose.

A :

– Et en plus le logo est vilain !! 😉

M :

– Le logo décrit l’activité de l’entreprise c’est bien mais le nom aurait été mieux en dessous, basculer le haut de la carte en verso et remonter le tout pour plus d’espace et réduire un peu la maison pour une meilleur forme. Donnez votre avis, je suis curieux ?

Carte n°3

M :

– Carte avec un seul côté, papier mat blanc (c’est un peu triste le blanc mais moins chère )

– Logo séparé et non centré en évidence, info adresse en partie basse et uniforme

– Manque descriptif de l’activité , taille correct, mise en page espacé.

Ma conclusion : carte simple mais pas attractive.

A :

– On aurait pu être plus sévère sur les points d’amélioration je pense.

Carte n°4

M :

– Voici une carte de mon association, pour montrer que l’on peut insérer un QR code facilement mais attention la taille à un minimum obligatoire, papier glacé pour un meilleur effet. Espace obligatoire pour l’image (recto).

A :

– On aurait pu souligner qu’après coup on peut imaginer un moyen plus élégant d’insérer le QR CODE. En le glissant dans un angle par exemple, on éviterait cette découpe dans la couleur.

Carte n°5

M :

– Le verso pour compléter. Ca reste simple.

W :

– Ce mois ci M veut gagner 🙂 Je regarde ça de plus prêt demain 😉

A:

– Il a raison 🙂

Carte n°6

W :

– Les bons points selon moi au premier regard : ok carte standard 8,5 x 5,4 / ok pour carte horizontale par rapport à l’image / ok infos qui (nom société), quoi (créateur décorateur « haut de gamme » salons cuir), comment (les joindre par tél, fax et adresse …)

A :

– Excellente critique : au delà du ton sur ton, j’aurai insisté aussi sur la problématique de contraste, ici mal réglé, ça fatigue …

W :

– verso carte de visite « sièges ed »

Carte n°7

W :

– Alors les bons points selon moi : ok catre standard 8,5 x 5,4 / Ok pour le choix horizontal par rapport à la longueur du titre / Ok pour qui, quoi, comment avec nom de la société et son domaine d’intervention, son métier, / coordonnées de l’interlocuteur.

W :

– Et voilà le verso ! Mon commentaire du type « on ne peut rien écrire au verso » ne peut être pertinent dans ce cas 😉 ça n’est plus systématique d’écrire ses rendez-vous ou ses états d’âme sur les cartes de visites (sauf pour le dentiste) quand la place est à la créa (en fonction de son métier bien sûr)…Mais ça c’est juste..mon avis

A :

– Oui c’est vrai : derrière on retrouve souvent des short codes par exemple ou des citations qui donnent une touche personnelle

– Merci W

– J’aurai bien rajouté que le centrage du logo en haut aurait été plus élégant

Carte n°8

A :

– J’intègre la proposition de V qui n’était pas dans le fil de ce post :

‎V‎ :

– Bonsoir cette récupérée d’un salon pour entrepreneur, j’ai récupéré la carte de la dirigeante d’un cabinet de recrutement. Bons points : nom lisible de sa dirigeante…

A :

– Avec sa suite toujours de V.

V :

– Voici le verso de small iz beautiful ; points faibles absence de texte au dos ni mention de nom de société.. la dirigeante joue la carte de la simplicité après ça passe..

 

A :

– On aurait pu commenter plus de points ( papier, dimension, côté personnel mais sans photo …) …

V :

– Ok

Carte n°7 (Suite)

W :

– Voilà pour la seconde partie du challenge les cartes en ma possession qui me semblent respecter au mieux les bonnes pratiques. Je commence par ma préférée sur un plastique souple translucide (mais qui tient bien en main)

Carte n°9

W :

– Une originalité sur pièce bois pour un parqueteur

Carte n°10

W :

– Bonnes pratiques (même si le noir me gêne) recto

W :

– verso

Carte n°11

W :

Carte n°12

W :

– Je la trouve sympa celle-ci 😉

Carte n°13

W :

– Originale car pliée..recto

W :

– verso..

W :

– Intérieur

Carte n°14

W :

Carte n°15

W :

Carte n°16

V :

– Il est peut être trop tard, mais je me lance malgré tout car c’est un bonne exercice :

– Bonnes pratiques…

Carte n°17

V : Que pensez-vous de la photo d’identité sur les cartes de visite ?

W :

– Une photo (de qualité) de sa frimousse pourquoi pas…en fonction de son métier…et mieux vaut avoir un physique super avantageux ou une particularité, ou alors se mettre en scène…

V :

– Bonjour Moi je trouve que cela fait trop cv .. Elle met en valeur et par un groupe de personnes telle une société. Après c’est au goût de chacun..

W :

– A mon sens le « côté cv » est volontaire car ça n’est pas une carte de visite annonçant une personne travaillant pour une société. C’est plutôt une « carte cv » sensée présenter les principales compétences professionnelles avec les domaines d’activités recherchés en vu de trouver un emploi.

A :

– La photo peut tout à fait s’intégrer sur la carte. Cela peut aussi faire corporate si on est en costume ( pour répondre à V)

– En revanche il faut oser se mettre plus gros que dans l’exemple où tout est trop petit …

Voilà qui j’espère vous aura donner matière à réfléchir sur votre projet de carte de visite professionnelle et qui stimule pour revoir ( ou faire ) votre étude de marché ! C’est grâce à l’étude de marché que vous pourrez taper dans le mille ! Je vous ai préparé un guide gratuit pour vous aider là-dessus ! 

Découvrez tous les guides gratuits100% pur jus entrepreneur