étude de marché : pourquoi, comment, avec qui ?

Quand on s’apprête à réaliser une étude de marché, on peut rapidement être perdu : les conseils donnés à droite et à gauche ne semblent pas toujours en cohérence.

Comment s’y retrouver entre étude de marché, enquête terrain, questionnaire étude de marché ? Comment réaliser une étude de marché : avoir un plan d’étude de marché, un modèle d’étude de marché ?
Dans cet article, nous allons voir ensemble les principaux aspects de l’étude de marché afin que vous puissiez vous mettre au travail ! Avant d’aller plus loin, sachez que vous avez un énorme espace ressources gratuites sur ce site ici :

Alors à quoi sert une étude de marché ?

La plupart des gens pensent que l’étude de marché va leur permettre de convaincre un investisseur de leur prêter de l’argent pour l’entreprise. Ce n’est pourtant pas son but premier.
faux
  • L’étude de marché sert en premier à vérifier que votre idée de projet présente un potentiel suffisant avant de lancer le projet.

Une étude de marché bien faite peut vous amener à renoncer ou à modifier drastiquement votre projet. Tant mieux, c’est ainsi que vous maximiser vos chances de réussite.

  • L’étude de marché sert ensuite à définir les différentes cibles commerciales :

pour faire simple à l’issue d’une étude de marché, vous avez identifié le profil de votre client idéal pour ce produit ou service. Ainsi précisé, vous savez mieux où trouver vos prospects : vous ferez donc des économies de communication.

  • L’étude de marché permet également de définir un potentiel de chiffre d’affaires réalisable

…afin que vous puissiez vérifier que ce potentiel est suffisant pour vos ambitions.
  • L’étude de marché permet aussi d’identifier les meilleures pratiques de vos concurrents

…afin de ne pas réinventer la tour et aller plus vite dans votre développement.
  • Enfin dans les objectifs principaux de l’étude de marché, citons également qu’elle permet au dirigeant de collecter les Informations nécessaires pour bâtir sa stratégie commerciale :

Cette étape est indispensable pour assurer un développement d’activité.

Finalement, on peut résumer les objectifs d’une étude de marché à ces 3 questions :

  1. Quelle est la nature du marché et quelles sont ses tendances ?
  2. Quelle est la clientèle ciblée ? Quelles sont les catégories de vos clients potentiels? 
  3. Quels sont vos concurrents ? Quel est votre positionnement par rapport à ces entreprises? Comment faire mieux ?

Que veut-on dire par « Nature et tendances du marché » ?

La nature et les tendances du marché sont des éléments que vous devez cerner dans votre étude de marché. Pour ce faire :

  • Identifiez bien le type de marché sur lequel vous vous positionnez. Quelles sont ses tendances ? Il s’agira ensuite de dire si ce marché est émergent, en forte croissance ou en déclin.
  • Définissez la taille de votre marché, sa dimension géographique (marché local, national)mais aussi son volume en termes de ventes et de chiffre d’affaires.Quelle part de marché visez-vous ?
  • Précisez les évolutions, les avancées technologiques majeures de votre marché au cours des dernières années. Existe-t-il des barrières à l’entrée?
  • Indiquez enfin si le marché est réglementé et s’il y a notamment des conditions d’accès spécifiques telles que des diplômes, des autorisations, etc.

 

Quelles différences entre étude de marché et enquête terrain ?

L’enquête terrain n’est qu’une partie de l’étude de marché ! Elle consiste à administrer un questionnaire d’étude de marché à un échantillon cible afin de récolter des réponses plus précises à des questions restées sans réponse dans la première phase d’étude de marché.
En image ça donne ça :
étude de marché : les 4 piliers
Le problème c’est que beaucoup d’entrepreneur commencent par faire une enquete terrain avant d’avoir fait une première phase d’ étude de marché de collecte et analyse d’informations disponibles.
Cela les exposent à :
  • une perte de temps significative
  • Une perte d’argent substantiel s’ils externalisent l’enquête terrain
  • Des conclusions inexactes qui peuvent faire basculer leur projet d’un côté ou de l’autre à tort.
Pour réaliser l’enquête terrain : il faut apprendre à construire le questionnaire étude de marché : je vous explique toutes les ficelles ici.

Comment faire pour réaliser une étude de marché alors ?

Comme n’importe quel nouvel exercice, mieux vaut apprendre les rouages avant de se jeter dans la gueule du loup. D’ailleurs les enfants apprennent par imitation à marcher, parler, manger….
Le mieux consiste donc à se donner les moyens : découvrir le plan d’étude de marché et un modèle d’étude de marché pdf va vous aider grandement. Ça tombe bien : c’est ce que je vous propose ici.

Est-ce que ce ne serait pas plus simple de sous traiter toute l’étude de marché ?

Si on regarde le côté simplicité, c’est sur que c’est plus simple 🙂 mais l’entrepreneur va alors faire peser tout son avenir sur le travail et l’interprétation de quelqu’un d’autre ? Whaou !!
Je préfère vous aider à maîtriser les différents aspects de l’étude de marché dans ma formation création d’entreprise Entreprendre en Sécurité : ainsi, même si vous sous traitez une partie de l’étude de marché, vous conservez votre libre arbitre et vous décidez en connaissance de cause.

On me demande souvent « L’étude de marché : c’est un exercice one shot ? On ne l’a fait qu’au début ? »

Eh non ! La démarche de l’étude de marché c’est une démarche permanente : après la phase de lancement, il y a la veille de marché ! C’est la même chose : il suffit de continuer les mêmes pratiques.

Quelles erreurs faut-il à tout prix éviter dans l’étude de marché ?

La première c’est évidemment une histoire de posture : vouloir faire dire à l’étude de marché ce qu’on attend…
Ensuite croire que l’étude de marché se fait en 48h : la plupart du temps il faut bien 10 semaines pour la plupart des gens. Un consultant aguerri qui ne fait que ça prendra 5 à 10 jours s’il veut faire un vrai travail de qualité. En dessous, c’est plus une histoire de présentation pour convaincre un partenaire….
Et puis évidemment après quand on rentre dans le détail, il faudra éviter :
– de ne pas prendre assez de recul sur les données trouvées
– de croire tous les articles de presse trouvé sur le sujet !!! La presse, mon Dieu, n’est plus ce qu’elle était.
– d’analyser trop vite ce que les prospects déclarent .. car il y a ce que les gens disent et ce qu’ils font..
– et encore beaucoup d’autres finesses qu’on verra ensemble dans ma formation pour entreprendre si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté.
Si cet article vous a intéressé suffisamment pour le lire jusqu’au bout, il pourrait intéresser d’autres personnes. Aidez-moi à le faire connaître en le partageant sur vos réseaux sociaux 🙂