Prenez plaisir à travailler

10

 

Plaisir au travail ??? On connait l’origine du mot français « travail », qui vient de trabalum, en latin c’est un poteau de torture : quel programme ! 

On comprend mieux le légendaire « ça va comme lundi ! » qui évoque le travail comme une difficile obligation.

En fait, il semblerait qu’il n’en soit rien un sondage SOFRES explique que 81% des français prennent du plaisir au travail, dont 52% tous les jours ou presque !

Ce n’est pas si étonnant, le travail est aussi un rôle social, un lieu de sociabilité, un moyen d’expression de soi. Mais le vrai problème c’est que ce n’est que rarement un travail vraiment choisi: les circonstances, la chance, une orientation de départ, une « opportunité », …

C’est pourquoi, si l’on prend le verre à moitié vide, la moitié des français ne prennent pas de plaisir tous les jours à leur travail. Bien sûr tous les jobs ne sont pas passionnants, mais quand même, c’est énorme !

Pas une minute sympa ? où on est fier de soi, où on se sent gratifié, où on bénéficie de la reconnaissance d’un collègue ou d’un client ? Les sources de plaisir sont tout de même nombreuses.

En fait, ce sentiment d’insatisfaction est souvent dû au fait que le travail est subi plutôt que choisi.

Et cela fait toute la différence !

Vous accepteriez un mariage arrangé par votre famille ?

C’est pourtant ce qui se passe pour le travail, une orientation de départ pas forcément choisie ou éclairée, une proposition d’un proche qui dépanne et devient une carrière, un choix basé sur des croyances de ce qu’on est, un choix « raisonnable », 

C’est surtout les choix de raisons qui nous plombent.

Car ce qu’on appelle « raisonnable » c’est presque toujours par rapport à l’éducation que l’on a reçu (les fanas de psy reconnaîtront le « surmoi » freudien, qui représente l’instance parentale intériorisé).

Alors, bien sûr, comme on a intégré depuis très longtemps et profondément ce qu’est le raisonnable, c’est comme une seconde nature, on pense que l’on a pris des vraies décisions personnelles, mais en fait une petite voix intérieure exprime des frustrations : est-ce que c’est la vie de mes rêves ?

C’est souvent ce qui provoque la crise de mileu de vie, où on se rend compte confisément qu’il y a moins de temps devant que derrière, et qu’on n’a qu’une seule vie…

… alors autant que ce soit la nôtre !

Aussi soyez audacieux visez vos rêves !

On pourrait même dire soyez prudent : vous n’avez que cette vie là, ne la gaspillez pas à vivre celle d’un autre !

Plaisir à travailler, la solution gagnante : créer sa boîte

Créer son entreprise est l’un des meilleurs choix de carrière que vous puissiez prendre de ce point de vue là : la vraie liberté dans laquelle tout dépend de vous.

Alors bien sûr, il y a des contraintes, mais il y en a partout, et là moins qu’ailleurs, sauf si vous considérez qu’être responsable est une contrainte. Mais la responsabilité c’est la lberté, et la liberté c’est la responsabilité.

Et faire des choses que l’on a choisies, même si elles ne sont pas toujours agréables, ça change tout dans le plaisir au travail: on ne peut plus dire que l’on subit des contraintes : on a fait des choix !

Pouvoir se dire tous les jours, je mène la vie que j’ai choisi, et c’est moi qui décide de ce qui m’arrive : ça c’est du vrai plaisir d’être humain !

Pour en savoir plus comment créer votre entreprise en sécurité, vous pouvez téléchargez gratuitement mes guides :

Découvrir tous les guides gratuits100% pur jus entrepreneur