Arrêter de râler ? On dit souvent qu’il faut positiver pour avancer alors que, nous, français, râlons tout le temps et regardons la vie de façon très critique. 

Tout cela est très vrai, et concerne au plus haut point les entrepreneurs qui ont besoin d’avancer et pas de râler…

… mais comment fait-on concrètement pour se débarasser de ces « mauvaises manières » ?

Le livre j’arrête de râler de Christine Lewicki m’a remis sur le chemin ! Ecrit à l’américaine (elle vit à Los Angeles), il est allongé de beaucoup d’anecdotes pour illustrer son propos, mais les principes pratiques sont utiles et justes. Ils rejoignent les dernières (re)-découvertes des neurosciences sur les bienfaits de la méditation de pleine conscience. Donc arrêter de râler, c’est étayé scientifiquement !

Du coup, je me propose de vous le résumer : vous prendrez ainsi un plus court chemin vers l’utilisation de votre potentiel, au lieu de râler parce que vous n’allez pas au bout de vos possibilités 😉

Je vous encourage à le lire si vous voulez allez plus loin:

Plus t’en mets, plus t’en as (du succès ou de la m…)

Tout part finalement du principe souvent résumé par les américains dans la formule : « What you  focus on expands » c’est-à-dire ce sur quoi vous concentrez votre attention prend plus d’ampleur dans votre vie; vulgarisé aussi – et souvent mal – par la loi de l’attraction.

En gros, si vous êtes critique ou perfectionniste et voyez les choses sous un angle négatif, cela cultive vos frustrations, vos inhibitions, et donc vous êtes encore plus bridés dans votre vie.

Et, si vous regardez les choses du bon côté, tout vous paraît encore plus intéressant, étonnant, amusant, intrigant, et cela augmente votre curiosité et votre créativité à trouver des solutions aux situations aussi complexes que vous rencontrez. Du coup : arrêter de râler, c’est utile !

L’anarchie de l’Enarchie …

Trivial, non ?

Allez, on est tous passé à peu près par la même éducation; d’ailleurs à l’école, les exercices qu’on nous donne à faire sont des « problèmes »…

Et cela donne en général en haut de la pyramide du système des dirigeants qui brillent par leur esprit d’analyse, … et nous pondent en guise de solutions des usines à gaz aussi complexes que les problèmes qu’on leur demande de régler !

C’est pas vrai ?

Le bonheur, c’est maintenant !

Donc notre amie Lewicki, « mampreneuse », nous propose tout « simplement » d’arrêter de râler pour réussir notre vie; et surtout pour se sentir plus heureux.

Toutes les écoles de sagesse, occidentales orientales, l’affirment : le but n’est pas d’avoir les choses qui vont nous rendrent heureux, mais de voir le bonheur dans les choses que l’on a; et cela ne veut pas du tout dire qu’il faut se résigner ou ne pas se battre pour obtenir des résultats …  Alors arrêter de râler ? je vais expliquer comment.

antonella VILAND

Plus de 10 ans d'accompagnement des entrepreneurs, passionnée par l'apprentissage, l'entrepreneuriat, la santé, le numérique, le bien-être, le social et tout ce qui touche au commerce !

voir la bio complète

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

antonella VILAND

Plus de 10 ans d'accompagnement des entrepreneurs, passionnée par l'apprentissage, l'entrepreneuriat, la santé, le numérique, le bien-être, le social et tout ce qui touche au commerce !