Externalisez tout ce qui n’est pas critique

Votre ressource la précieuse est votre temps (cf notre article « arrêtez de perdre votre temps ! »), aussi vous devez vous concentrer sur ce qui a le plus de valeur pour votre entreprise, pour avoir le maximum de levier, de productivité, d’efficience.

Cependant, si l’essentiel est incontournable, l’accessoire est souvent tout autant obligatoire ;-(

Comment faire pour tout concilier ?

Vous l’avez devinez, c’est dans le titre 😉 , il faut externaliser tout ce qui n’est pas critique. Croyez-moi, le nombre d’entreprenueurs que j’ai rencontrés qui se noient dans les détails, comme on dit, est impressionnant. Normal, on doit souvent tout faire tout seul, faute de collaborateurs.

Pour autant, faire les choses secondaires mais nécessaires soi-même est dangeureux. Pourquoi ?

  • D’abord, bien sûr, parce que le temps consacré au secondaire est pris à l’essentiel: le commercial, notamment (nous y reviendrons),
  • quand on se disperse dans beaucoup de choses, on fait tôt ou tard des oublis facheux, sauf à avoir une organisation des tâches parfaites (avec un logiciel adapté),
  • parce qu’à se consacrer à des choses secondaires, on s’encombre l’esprit, on travaille de trop, on finit par perdre en énergie, en lucidité, et on finit par faire des bourdes ou prendre de mauvaises décisions dans stress et l’urgence,
  • parce qu’en reportant l’essentiel, on perd du temps dans le développement de sa boîte, et donc on perd de l’argent …

et la boucle est bouclée : on ne délègue pas, parce qu’on a pas suffisamment de moyens (c’est souvent la raison), mais ne pas déléguer finit par coûter cher !

Concrètement, ça donne quoi ?

– D’abord, ne pas chercher à tout optimiser !

On veut faire des économies, certes, mais le temps c’est de l’argent, et si, par exemple, vous perdez du temps à chercher les fournitures de bureau au meilleur prix sur Internet (ou pire en vous déplaçant dans des boutiques), vous allez gagner tout au plus quelques dizaines ou centaines d’euros par an, pour un temps qui vous aurait permis de vous consacrer à des clients rémunérateurs. Sélectionnez une fois pour toutes un fournisseur testé sur une demi-douzaine de références que vous commandez le plus souvent, et restez avec lui pour plusieurs années (il existe plusieurs grosses plateformes sur Internet, dont certaines vous livrent du jour au lendemain et vous fidélisent par des remises ou cadeaux).

– se former … ou pas

Ensuite, il faut se former à un maximum de choses, car un entrepreneur, surtout quand il est seul au début, doit connaître beaucoup de sujets. On peut ainsi gagner en productivité à sachant aller à l’essentiel, parce qu’on s’est fait conseiller (par macreationdentreprise, par exemple 😉 ); mais aussi en délégant des tâches qu’il n’est pas critique de savoir faire, ou que l’on mettra trop de temps à acquérir. Par exemple, la prospection téléphonique peut être réalisée par des prestataires, même quand il s’agit de services à valeur ajoutée destinées à des professionnels. Savoir aller à l’essentiel dans un entretien téléphonique tout en sachant passer les barrages, est très technique et consommateur de temps. Achetez des « leads » (des contacts qualifiés suceptibles d’être intéressés pour acheter immédiatement vos services) et concentrez-vous sur la relation commerciale, c’est-à-dire, la série d’interactions avec votre prospect qui vous permettra de vendre dans un délai rapide. On perd d’ailleurs souvent du temps avec des contacts qui n’ont pas de besoin (ou de possibilité d’achat) immédiat, et qu’il suffit de rappeler plus tard au bon moment (un bon logiciel de CRM est nécessaire pour s’organiser).

– ne pas être interrompu

Enfin, des tâches critiques mais interruptrices de votre temps sont à déléguer en priorité: par exemple, l’accueil téléphonique et les prises de messages, ou même le transfert des appels prioritaires est très bien fait par des prestataires spécialisés. Essayez, vous serez étonnés, … et soulagés de pouvoir travailler sans être interrompu et sans rater les coups de fil importants !

Pour bien démarrer la délégation, commencez par sous-traiter votre accueil téléphonique, cela ne coûte que quelques dizaines d’euros par mois, et se facture en fonction de votre volume d’appels entrants.

 

Si vous voulez plus de conseils , vous pouvez téléchargez mes guides gratuits :

Découvrir tous les guides gratuits100% pur jus entrepreneur