Changer de vie : la bonne recette en 3 étapes

Pourquoi changer de vie ? Il arrive forcément un moment dans votre vie où vous sentez que vous n’êtes pas ou plus dans une « bonne » vie pour vous que vous aspirez à autre chose que vous ne cernez pas toujours exactement ; bref vous devez changer de vie !

Voici 3 étapes simples pour changer de vie et trouver celle qui est vraiment faite pour vous

N’avez-vous jamais eu l’impression que ce que vous faîtes n’est rien d’autre que de faire du sur place ? Vous avez beau vous démenez pour aller de l’avant, aller bien, vous accomplir, vous n’avez pas l’impression d’avancer, en tout cas pas dans une bonne direction. En bref, vous êtes coincé.

Peut-être vous sentez-vous coincé dans un travail ennuyeux qui vous rapporte de l’argent ou de la sécurité, mais qui ne vous donne aucun plaisir.

Peut-être êtes-vous bloqué parce que vous ne pouvez pas prendre de décision sur le démarrage d’un nouveau boulot ou d’une création d’entreprise pour enfin vous réaliser. Ou peut-être, vous n’arrivez pas à vous décider à prendre une nouvelle direction dans votre activité actuelle. Ou carrément vous sentez que vous devriez donner une orientation complètement différente à votre vie ce que vous n’avez jamais osé faire jusqu’à présent.

Si vous ne savez pas comment ARRÊTER ce que vous détestez et COMMENCER à faire ce à quoi vous êtes destiné, alors il y a de fortes chances que vous soyez en train d’entrer dans la phase de « ré-écriture» de votre vie.

Pour changer de vie, il faut passer en mode « ré-écriture »

Que signifie cette phase de « ré-écriture », de « correction » de la vie ? En gros c’est comme le mode « édition » sur le traitement de texte de votre ordinateur. Je veux dire par là : « se décoincer», prendre des décisions qui vous aideront à avancer et qui vous donneront un coup de fouet pour changer de vie. Vous fantasmez sûrement comme il m’est aussi arrivé de le faire, d’une sorte de « baguette magique », de bouton « reset » ou « réinitialisation » de votre système de vie ! Non, c’est jamais arrivé ? 😉

Donc pourquoi j’appelle cela la phase de « ré-écriture» ? J’ai lu des articles de Alli Worthington dont je me suis inspiré pour ce billet et elle cite également un livre intitulé Start, écrit par son ami Jon Acuff. Dans un des chapitres intitulé « prendre des décisions », aller de l’avant et se débloquer, ce sont des choses qu’il appelle passer en mode « editing » que je traduirais librement comme « ré-écriture». Et franchement, je pense que c’est le mot idéal, je m’en explique maintenant :

Ré-écrire c’est en fait d’abord avoir le sentiment que l’on vit une vie déjà écrite par d’autres ; et c’est le cas : nos parents, notre éducation, notre milieu, nous ont inculqué des croyances sur ce que nous sommes censés faire de notre vie et à un moment, on se dit que tout ça c’est bien, mais cela ne nous correspond pas ou plus. On a comme l’impression diffuse (ou violente, cela dépend des personnes et des moments) que l’on vit dans une vie qui n’est pas vraiment celle qu’on devrait avoir et que l’on devrait changer des choses dans sa vie pour se sentir bien et même ne pas passer à côté de SA vie.

Mais SA vie, qu’est-ce que ça doit être ? Est-ce qu’on le sait vraiment ? Et si on pense le savoir, on n’est pas sûr que l’on ne se trompe pas. Et on a peur d’échouer si on se lance à tort, si on a mal évalué ses envies ou ses capacités. On doit donc ré-écrire sa vie et pourtant, on a peur de cette page blanche ou on ne sait pas bien comment on va trouver le temps ou la place de ré-écrire sa vie dans un cahier trop chargé, dans un emploi du temps blindé !

Je vais donc partager avec vous 3 cadres d’action, 3 étapes, en fait, 3 ingrédients de la recette, pour vous libérer et apprendre à prendre les bonnes décisions, qui vous feront avancer dans la vie, au lieu de vous enfoncer de plus en plus dans la morosité la frustration ou la déprime .

changer de vie

Les 3 ingrédients pour vous libérer et changer de vie

 

  1. Faites votre liste des choses à arrêter pour changer de vie

Parfois, nous savons ce que nous voulons faire, mais nous ne savons pas ce que nous voulons arrêter de faire.

Ou alors même, nous pensons que nous n’avons pas suffisamment de temps ou d’énergie pour faire les choses nécessaires pour changer de vie.

Nos vies sont devenues tellement encombrées par des choses que nous pensons que nous « devons » faire, que nous n’arrivons plus à déterminer ce que nous sommes censés faire pour nous sentir dans la « bonne » vie.

Relisez lentement la dernière phrase. C’est important. (Je ne plaisante pas. Lisez-la encore. Lentement.)

Faîtes-vous ce que vous « devez » faire ou ce que vous, au fond de vous, vous sentez que vous devriez faire pour être heureux ? Et comment allez-vous faire pour « enlever les encombrants » dans votre vie, afin de dégager de la place pour faire les choses pour lesquelles vous êtes fait ?

Faîtes de votre vie ce qu’elle doit être et ne la laissez pas se remplir de choses que vous « devez » faire !

Décider ce qu’il faut enlever de votre vie est déterminant pour pouvoir la ré-écrire. Les distractions sont partout et risquent à tout moment de nous détourner de notre vrai but. C’est comme dans un logement  dans lequel, on s’est installé il y a longtemps, des choses se sont entassées, et non seulement on n’a plus de place pour de nouvelles choses, mais probablement les choses qui nous encombrent ne nous sont plus utiles.

 

La meilleure façon de ré-écrire sa vie est de commencer par faire une liste des choses dans votre vie que vous voulez ou que vous avez besoin d’arrêter.

  • Qu’est-ce qui vous ennuie le plus dans la vie ?
  • Qu’est-ce qui vous empêche d’atteindre vos vrais buts ?

Mais soyez prudent avec cette liste.  Vous devez avoir une approche holistique, une approche globale vue d’avion et penser à tout ce qu’il y a dans votre vie. Vous voulez résoudre le vrai problème et arrêter de faire les choses qui vous empêchent d’atteindre vos objectifs dans votre vie professionnelle et dans votre vie personnelle. Attention, comme ma grand-mère avait l’habitude de dire : « Ne jetez pas le bébé avec l’eau du bain ! »

Par exemple, il y a ce qu’on appelle couramment la crise de la quarantaine ou crise de milieu de vie qui arrive à des moments différents selon les personnes. On sent qu’on est insatisfait, on ne sait pas pourquoi, on a envie de se sentir plus vivant et on commence souvent à faire des bêtises dans son couple. On devient désagréable avec son conjoint, on a envie de retrouver des sensations de jeunesse, on tombe amoureux de quelqu’un d’autre ou/et on trompe son conjoint, ou on divorce… On se croit libéré et en fait on redevient malheureux rapidement. Pourquoi ? parce qu’on a jeté le bébé avec l’eaudu bain. On ne sait pas vraiment ce qui ne va pas et on fait un changement dans un domaine qui donne les plus fortes sensations : l’amour.

Donc attention, faîtes cette liste de choses à arrêter avec beaucoup de profondeur et de recherche sur vous-même, pour identifier les vraies choses à arrêter ! Peut-être que votre couple en fait partie, et que cela fait partie des ré-écriture à faire, mais même si cela en fait partie, c’est peut-être le fonctionnement de votre vie de couple qui est à revoir, et pas le choix du conjoint. Parlez-en avec authenticité avec lui, il est assez probable qu’il ressente la même chose que vous, et qu’il aimerait que ça change aussi. Mais il peut arriver aussi, qu’aucun changement ne soit possible … et que la ré-écriture de votre vie passe par une séparation.  De toutes façons, si votre conjoint est un frein et pas un soutien pour votre souhait de ré-écrire votre vie, ce n’est pas un bon signe sur la qualité de la relation…

Quoiqu’il en soit, ceci était un exemple, ne prenez pas de décision hative sans examen de conscience approfondi. Pour faire court je dirais : ne plaquez pas votre conjoint parce que vous n’avez pas le courage de vous créer une nouvelle vie professionnelle !

  1. Définissez ce pour quoi vous êtes fait

Rick Warren a écrit un livre intitulé The Purpose Driven Life (Une vie menée en fonction de votre but profond, pourrait-on traduire). Le sujet principal du livre porte sur le fait que chaque personne sur cette terre est née pour faire quelque chose d’important. L’auteur met en évidence l’idée suivante : « Vous saurez ce pour quoi vous êtes fait lorsque vous serez en train de le faire. »

Ses arguments reposent sur le fait que lorsque vous faîtes ce que vous aimez, ce qui vous passionne, ce pour quoi vous êtes fait, vous vous en apercevez !

Vous saurez ce pour quoi vous êtes fait parce que cela vous fait sentir vivant plutôt que de vous pourrir la vie. 

Comme j’aime tout ce qui est structuré et systématisé en résultats concrets et actionnables, j’adore également le livre de Marcus Buckingham, découvrez vos points forts :

L’auteur y utilise un test scientifiquement conçu pour déterminer nos forces. Selon lui, nous possédons chacun nos forces, une combinaison de nos talents naturels, nos compétences et nos expériences de vie. Il avance l’idée que si nous nous concentrons sur l’optimisation de nos forces et les utilisons pour faire ce pour quoi nous avons été créés, nous sommes d’une force imparable. Quand vous achetez le livre, vous obtenez un code qui permet de faire le test en ligne. Faîtes-le, c’est vraiment bien fait.  En attendant de le recevoir, je vous propose de faire un exercice par vous-même pour travailler ce sujet :

Prenez du temps pour vous et faîtes cet exercice :

Comment définir ce pour quoi vous êtes fait ? Voici quelques questions à vous poser :

(Soyez sérieux, prenez un papier et un stylo, et faîtes le vraiment ne restez pas sur l’idée de le faire. Pas de triche. Prenez du temps pour vous, et mettez-y de la concentration pendant quelques minutes.)

  1. Si l’argent n’avait pas d’importance, quelle serait votre activité idéale ?
  2. Qu’est-ce qui vous stimule lorsque vous faites les activités pour lesquelles vous êtes doué ? (ça peut être n’importe quoi faire du bricolage, parler avec les gens, prendre soin des enfants, une responsabilité associative, … quelque chose qui vous fait vous sentir bien ?)
  3. Quelles sont les activités professionnelles que vous avez eues dans le passé et que vous avez aimées ? Et qu’aimiez-vous dans ces activités ?
  4. En quoi votre entourage pense-t-il que vous êtes calé ? (Nous avons tendance à sous-estimer les choses pour lesquelles nous sommes doués parce qu’elles nous paraissent évidentes)

Lesquelles de ces choses provoquent en vous de l’enthousiasme et vous fait penser : « Vous savez quoi ? Je PEUX faire ça. C’est ce pour quoi je suis fait.”

  1. Maintenant faîtes-le ! Changez de vie !

Faîtes quelque chose à partir de maintenant. Ne cherchez pas trop longtemps quelle est la bonne chose par laquelle commencer ou ne réfléchissez pas 107 ans sur le pourquoi et comment. Faîtes quelque chose de simple, un premier pas, un pas facile et qui va dans la bonne direction. Sans savoir nécessairement quelles seront toutes les étapes qui seront nécessaires au final et comment vous trouverez les moyens de les faire.

Faites donc un premier pas. Un premier petit pas pour changer de vie.

Prenons un exemple que je connais bien : si vous rêvez de créer votre boîte, ne cherchez pas à décider si vous devez vous lancer tout de suite ou si vous devez démissionner. Commencez par décider de vous former au métier d’entrepreneur, et ensuite, vous saurez mieux si c’est fait pour vous;  vous verrez les montagnes que vous vous faîtes devenir des petites collines faciles à contourner ou gravir. Et les pas suivants vous paraîtront évidents sans que vous ayez besoin d’avoir à décider à faire un grand saut !

Quand j’écris cela je pense à Dolorès, avec qui j’ai parlé cette semaine, et qui veut monter une crèche mais qui a l’impression qu’elle doit savoir AVANT d’aller plus loin, si ça va bien se passer APRES s’être lancée. Et bien sûr, elle s’étourdit de dilemnes,  elle s’angoisse, puisque ne s’étant pas encore formée, elle voit pleins d’obstacles – et c’est normal – qu’elle n’a pas encore les compétences pour surmonter. Donc, son premier pas à faire, ce n’est pas de se décider à entreprendre (le grand saut), mais de décider de se former ou de faire une formation qui lui permet de décider si monter une crèche est un bon projet pour elle (programme M.O.N.R.E.V.E.), (le premier pas).

Donc faîtes un premier pas mesuré, pas un grand plongeon avec des décisions drastiques.

Et ensuite faites-en un autre, …

… et un autre,

… et un autre,

… et un autre.

Et comme vous parviendrez ainsi à réécrire des choses dans votre vie, vous constaterez que vous ne vous sentiez plus coincé. Vous aurez vraiment réussi à changer de vie.

Bien sûr, il faudra beaucoup d’efforts pour changer de vie, mais … 🙂

Si vous prenez le temps de vraiment suivre ces 3 étapes, pas à contrecœur, mais en gardant à l’esprit que votre but est d’apporter un véritable changement dans votre vie, vous ne serez pas uniquement débloqué, mais vous découvrirez aussi un nouveau niveau de bonheur. En fait, dès que vous serez sur un chemin qui est le vôtre, vous vous sentirez mieux au fond de vous, même si vous allez forcément vous faire des frayeur en avançant dans cette nouvelle vie que vous ne connaissez pas encore.

Nous croyons trop souvent que nous « connaissons déjà les choses », et ne faisons pas tous les efforts nécessaires pour vraiment apprendre à mettre en œuvre les idées, à apprendre de nouvelles façons de faire, à se former pour découvir de nouvelles possibilités en nous que nous ignorions (comme par exemple dans les témoignage d’Alexandra ou d’Hélène)

Et en faisant cela, c’est-à-dire juger en avance sans avoir investit dans notre apprentissage de la nnouvelle chose, nous nous demandons ensuite pourquoi rien ne change jamais.

Ne tombez pas dans ce piège. 

Qu’y-a-t’il dans votre liste pour changer de vie ?

Qu’avez-vous besoin d’arrêter afin de faire quelque chose de génial pour lequel vous êtes vraiment fait?

Découvrez cela et faîtes le premier pas pour donner un coup de fouet à votre vie et y avancer.

Je ne vous cacherai pas que pour moi la meilleur façon de réussir sa vie c’est d’entreprendre, non seulement parce que vous pouvez vous tailler un job sur mesure et durable, mais aussi parce que vous pouvez faire les choses qui vous passionnent en ayant le sentiment de contribuer pour les autres en leur apportant ce que pour quoi vous avez un don particulier. C’est le choix personnel que j’ai fait avec l’accompagnement à la création d’entreprise, et pour vous, il y a sûrement des pistes dans le guide gratuit que j’ai écris pour vous, avec notamment 500 idées de business pour changer de vie :

Télécharger mon guide Idées Business !100% gratuit

Et pour mettre en oeuvre les idées que cet article vous a suggéré vous pouvez aussi télécharger mon guide d’auto-coaching avec des fiches pratiques pour prendre des décisions et les appliquer.

Télécharger le guide NOUVELLE VIE100% Gratuit - Méthode d'auto-coaching depuis 20 ans

Si vous avez  d’autres conseils à donner ou que vous avez de bonnes pratiques à partager, mettez-les en commentaires ci-dessous et faîtes partager votre expérience.

Faîtes profiter vos relations de cet article si vous l’avez apprécié !