les Français ont du mal à conclure ! Ah ouais ? ;-)

francaisDans deux notes sur l’Entrepreneuriat en France, le Centre d’Analyse Stratégique souligne l’image très positive qu’ont les Français des entrepreneurs, mais de leur difficulté à se lancer. Et fait deux propositions pour mieux accompagner la prise de risque des créateurs d’entreprise.

Halte aux idées reçues ! « La France est souvent présentée comme un pays avec un faible esprit d’entreprise mais l’image des entrepreneurs dans la société est globalement positive », observe Vincent Chriqui directeur général du Centre d’Analyse Stratégique (dépendant du Premier ministre et chargé d’apporter son expertise pour éclairer les choix stratégiques du gouvernement).

Mais avant de tout vous expliquer et avant d’oublier ;-), je vous invite à télécharger votre kit de survie pour créer votre entreprise dans les meilleures conditions qui soient.  C’est ici !

Découvrir tous les guides gratuits100% pur jus entrepreneur

Du désir d’entreprendre et de créer…

S’appuyant sur les études qualitatives menées par la Commission européenne et le Global Entrepreneurship Monitor (un consortium international de recherche), le CAS livre des chiffres assez flatteurs : 90% des Français considèrent que les entrepreneurs créent des emplois, 73% qu’ils sont innovants. Les deux tiers (65% exactement) plébiscitent même le métier d’entrepreneur, un chiffre équivalent à celui des Américains ! Et supérieur à celui des Anglais et des Allemands (50%).

Au niveau des intentions, nos compatriotes sont même très forts. En 2011, 18% des Français interrogés déclaraient vouloir créer une entreprise dans les trois prochaines années contre seulement 11% des Américains, 9% des Britanniqus et 6% des Allemands.

…mais du mal à concrétiser et à conclure!

Las, au niveau du passage à l’acte malgré le succès du récent statut d’auto-entrepreneur qui a dopé les statistiques de la création d’entreprise en France ces dernières années, les Français témoignent d’un manque de confiance en eux et redoutent des difficultés à créer leur affaire.

La peur de l’échec est un gros frein à la création pour 37% d’entre eux, une peur qui est cependant moindre qu’en Allemagne et qui a diminué depuis 5 ans (52% en 2008). Mais le gros obstacle qui dissuade de créer sa boite reste le manque de soutien financier, mentionné par 86% des personnes interrogés. La complexité adminsitrative, réelle ou ressentie, suit de près ( 72%).

Voir la suite de l’article sur L’entreprise

Découvrir un dispositif d’accompagnement à la création d’entreprise, pour vous aider à mieux sauter les obstacles de la création

Si vous êtes là, il y a de fortes chances que vous ayez un projet d’entreprendre. Aussi je vous invite à télécharger sans attendre les guides gratuits que je vous ai préparé pour faciliter le montage de votre projet. Voici le lien :

Découvrir tous les guides gratuits100% pur jus entrepreneur