Macreationdentreprise.fr

Les Français ont du mal à conclure ! Ah ouais ? ;-)

Dans deux notes sur l’Entrepreneuriat en France, le Centre d’Analyse Stratégique souligne l’image très positive qu’ont les Français des entrepreneurs, mais de leur difficulté à se lancer. Et fait deux propositions pour mieux accompagner la prise de risque des créateurs d’entreprise.

Halte aux idées reçues ! « La France est souvent présentée comme un pays avec un faible esprit d’entreprise mais l’image des entrepreneurs dans la société est globalement positive », observe Vincent Chriqui directeur général du Centre d’Analyse Stratégique (dépendant du Premier ministre et chargé d’apporter son expertise pour éclairer les choix stratégiques du gouvernement).

francais

Dans cet article, nous discuterons :

  1. Du désir d’entreprendre et de créer
  2. De la difficulté à concrétiser et à conclure

Du désir d’entreprendre et de créer…

S’appuyant sur les études qualitatives menées par la Commission européenne et le Global Entrepreneurship Monitor (un consortium international de recherche), le CAS livre des chiffres assez flatteurs : 90% des Français considèrent que les entrepreneurs créent des emplois, 73% qu’ils sont innovants. Les deux tiers (65% exactement) plébiscitent même le métier d’entrepreneur, un chiffre équivalent à celui des Américains ! Et supérieur à celui des Anglais et des Allemands (50%).

Au niveau des intentions, nos compatriotes sont même très forts. En 2011, 18% des Français interrogés déclaraient vouloir créer une entreprise dans les trois prochaines années contre seulement 11% des Américains, 9% des Britanniqus et 6% des Allemands.

…mais du mal à concrétiser et à conclure !

Las, au niveau du passage à l’acte malgré le succès du récent statut d’auto-entrepreneur qui a dopé les statistiques de la création d’entreprise en France ces dernières années, les Français témoignent d’un manque de confiance en eux et redoutent des difficultés à créer leur affaire.

La peur de l’échec est un gros frein à la création pour 37% d’entre eux, une peur qui est cependant moindre qu’en Allemagne et qui a diminué depuis 5 ans (52% en 2008). Mais le gros obstacle qui dissuade de créer sa boite reste le manque de soutien financier, mentionné par 86% des personnes interrogés. La complexité adminsitrative, réelle ou ressentie, suit de près ( 72%).

Voir la suite de l’article sur L’entreprise
Découvrir un dispositif d’accompagnement à la création d’entreprise, pour vous aider à mieux sauter les obstacles de la création

Des livres qui peuvent vous inspirer sur ce sujet :

Les Français ont du mal à conclure ! Ah ouais ? 😉

Antonella

Antonella VILAND, fondatrice de macreationdentreprise.fr en 2008 est une professionnelle de l’accompagnement des entrepreneurs depuis plus de 16 ans. Diplômée d’un Master Diagnostic d’Entreprise à l’IAE de Lyon, elle est intervenue auprès de milliers de créateurs. Elle a également conçu des dizaines de programmes de formation et formé des formateurs à des outils clés dans les CCI, les BGE et BPI/France Entrepreneur/APCE devenue BPI-France, … On l’apprécie pour sa capacité à rendre simple tout ce qui semble complexe et pour toute l’énergie qu’elle sait nous transmettre. Elle a suivi un cursus complet sur les meilleures stratégies de référencement internet et est certifié par Google. Elle vous accompagne à définir le bon projet pour vous, à le bâtir sérieusement, à le mettre en oeuvre avec succès, à atteindre vos objectifs de vente grâce à une stratégie commerciale et marketing efficace, à obtenir toutes les aides existantes et à vous sentir enfin épanoui dans votre nouvelle vie !

Un commentaire sur “Les Français ont du mal à conclure ! Ah ouais ? ;-)

Donnez votre avis, partagez votre expérience ou vos ressentis !

Retour en haut




Ne passez pas à côté du programme Révélations d'Entrepreneur pour ...

  • trouver la bonne idée de projet
  • avoir un plan d'action solide 
  • découvrir tous les secrets de l'entrepreneuriat

Voulez-vous réussir ?