Télécharger votre modèle business plan et son prévisionnel gratuitement

business plan anglais

Vous êtes nombreux à chercher un « modèle de business plan gratuit« , une manière de rapidement faire un plan d’affaires, une structure de projet… Vous êtes au bon endroit 😉

Dans cet article, je vous propose 3 sections :

  1. une première partie pour ceux qui ne sont pas vraiment sûr de l’intérêt d’utiliser un modèle de business plan pour leur projet : je vous explique pourquoi au contraire c’est important d’avoir un modèle. J’ai inséré une vidéo dans cette partie pour être plus explicite.
  2. une deuxième partie qui vous explique les différents aspects à travailler dans le business plan et l’ordre dans lequel vous devez les travailler : c’est la PARTIE la plus importante, c’est évident.
  3. une troisième partie avec 20 conseils clés qui vont vous éviter d’aller dans le mur 😉

Je vous donne également votre modèle de business plan pour travailler votre projet ci-dessous.

Télécharger mon modèle de business plan100% gratuit et 1 000% efficace

Partie 1 :

Pour ceux qui ne sont pas vraiment sûr de l’intérêt d’utiliser un modèle de business plan pour leur projet : je vous explique pourquoi au contraire c’est important d’avoir un modèle.

Je vous réponds ci-dessous en vidéo.

Que vous décidiez d’entreprendre dans le commerce, le service ou l’artisanat, le business plan doit réfléter en quoi votre projet est différent pour convaincre … mais surtout doit être votre « guideline » ou feuille de route pour réussir : en écrivant votre stratégie avec précision, vous mettez toutes les chances de votre côté.

Une histoire pour faire un parallèle intéressant

Rédiger son business plan c’est exactement comme préparer son itinéraire pour arriver à destination : si vous n’appréhendez pas le chemin, vous n’arriverez jamais à bon port ! Mais je crois que vous l’avez déjà compris puisque justement vous cherchez à avancer sur votre business plan.

voyage business plan

Un aveu à vous faire très important :

Votre projet ne va pas se faire tout seul. Il y a du travail à abattre, des compétences à acquérir. Mais cela ne doit pas vous démoraliser ! Le jeu en vaut largement la chandelle 😉 Parce que bâtir un business plan, c’est le 1er pas pour acquérir toutes les compétences pour bien gérer sa boite. Et bien gérer sa boite c’est la clé pour être libre, heureux et épanoui ! Vous allez en finir avec les idées grises, le moral dans les chaussettes et vous allez pouvoir dire  » du balai » à tous ceux qui vous empêche de vous sentir bien au quotidien ! Tchao bye bye patron, collègue, trajet, sale ambiance, nounou peut-être même !

tweet modele business plan

Tweetez cette citation

Partie 2 :

Pour vous expliquer les différents aspects à travailler dans le business plan et l’ordre dans lequel vous devez les travailler.

Maintenant qu’on est au clair : il vous faudra un modèle de business plan. OK. mais est-ce suffisant ? Oui et non car il va falloir le remplir ! cela n’est pas facile car chaque projet est unique. Ne tombez pas dans le piège de faire du simple copier-coller.
C’est votre motivation, votre profil, vos différences, votre territoire, votre emplacement, votre sélection de fournisseur, votre manière de communiquer, etc … qui vont faire la différence et vous permettre de réussir ou non. 

Pour cela, il faut vous armer pour travailler les différents aspects clés :

  • En premier lieu, faites le point sur vos véritables motivations :

Combien d’histoires d’entrepreneurs pourrais-je vous raconter à ce propos ? Plusieurs dizaines avec certitude. Malheureusement leur véritable motivation ne leur est apparu que trop tard, quand ils avaient déjà trop orienté leur projet et leur investissement… A ce titre, je vous propose de prendre le temps d’y réfléchir avec toutes les questions proposées dans la formation MONREVE. Monter son entreprise c’est comme monter l’Everest entend-on souvent dire. Imaginez-vous en plein milieu du chemin et ne sachant plus pourquoi vous suez sang et eau ??? Si vous n’êtes pas au clair sur TOUTES vos motivations et que vous n’avez pas fait le travail que je vous propose pour la solidifier, elle ne tiendra pas le choc lié au travail de l’entrepreneur.

motivation business plan

  • En deuxième lieu, faites le point sur vos compétences :

Vous pensez souvent que c’est évident mais vous vous sous-estimez ! vous oubliez de transposer votre savoir faire, savoir être dans d’autres fonctions / univers. Il y a des compétences que vous avez développé dans votre vie personnelle, associative … qui peuvent vous aider à faire la différence dans votre projet. Arrêtez de penser à cela en vous minorant : adoptez une attitude de fierté et un mental de gagnant en cherchant à utiliser TOUTES vos compétences clés. Rentrez dans votre zone de génie comme je vous l’explique ici dans cet article sur la peur de l’échec et de la réussite.

PP_5-actions-pour-être-un-entrepreneur-plus-fort_crop

  • En troisième étape, faites le point sur votre territoire :

Ah que de difficulté dans l’étude de marché ! J’entends souvent  » Il n’y a pas de concurrence du tout ici » et en cherchant moins de 10 minutes, je déniche au moins un concurrent si ce n’est plus… Ce n’est pas parce que vous êtes du coin que vous connaissez si bien votre région. On ne voit que ce que l’on cherche. Vous connaissez le théorème du lampadaire ? L’ivrogne ne cherche ses clés qu’il a perdues que sous le lampadaire allumé…. même s’il les a perdues bien plus loin… et donc il ne les trouve pas ! Si auparavant vous n’étiez pas à l’affût ou si naturellement vous n’êtes pas très curieux, il y a de fortes chances que vous soyez passé à côté de vos concurrents sans les voir. Avec ma méthode pour réaliser votre étude de marché que je vous explique dans mes livres et tutoriels gratuits, vous irez plus dans le détail et vous connaitrez vraiment vos futurs clients.

carte-zone-chalandise-e1331138401217

  • ensuite seulement, réalisez le prévisionnel :

Non ce n’est pas réservé à une élite, à une classe d’expert. Il n’y a pas besoin d’être fiscaliste ni même expert-comptable pour réaliser un prévisionnel réaliste : il vous faut de la méthode, des outils et quelques connaissances supplémentaires. Après tout, vous savez compter et vous tenez votre budget personnel alors pourquoi n’arriveriez-vous pas à réaliser votre prévisionnel si on vous explique pas à pas ? La seule chose qui peut vous empêcher d’y arriver c’est ne pas le vouloir. Si vous le voulez, vous le pouvez. Et mieux que cela, une fois que vous saurez le faire, vous pourrez VRAIMENT diriger votre boite et votre projet comme un entrepreneur qui réussit.  Pourquoi ? parce que vous serez DEVENU un entrepreneur qui réussit car le travail d’élaboration du business plan va vous permettre de développer votre potentiel d’entrepreneur à succès. Finalement le business plan n’est pas un objectif mais le résultat d’un apprentissage.

succes business plan

  • Puis dernière étape, choisissez le bon statut juridique, social et fiscal :

Si vous ne comprenez pas pourquoi ces différents sujets doivent se dérouler dans cet ordre, vous devriez suivre ma conférence « Comment entreprendre sans risque, les 6 étapes clés ». Pour résumer, retenez que décider de son statut juridique en premier c’est contre productif. C’est comme vouloir faire un prévisionnel avant d’avoir étudier son marché : c’est difficile, c’est inefficace et cela peut vous amener à faire de nombreuses erreurs… Rien de bon à en tirer. Suivez les étapes que je vous ai indiqué dans cet ordre, vous allez gagner beaucoup de temps !

ticket

Vous voulez participer à la conférence ? Lien d’inscription rapide ici

Partie 3 :

 Voici 20 conseils clés pour utiliser votre modèle de business plan : 10 en image et 10 en texte.

Lisez-les attentivement et prenez des notes ! Si vous trouvez parfois que c’est redondant, c’est fait exprès  😉 ! Pour que ça rentre et que vous en fassiez vraiment quelque chose pour votre avenir.

Télécharger le diaporama

1-Modèle business plan : ne sautez pas l’étape 1 : adéquation homme / projet, bilan de compétences personnelles et associés … C’est primordial !

D’ailleurs si vous envisagez de vous associer avec d’autres personnes pour développer votre activité : c’est une bonne idée si et seulement si vous êtes au clair sur vos attentes vis à vis de l’autre et vice versa.

Ne confondez pas les différents types d’associés :

  • un associé qui par essence investit dans votre entreprise parce qu’il a confiance en vous pour faire fructifier son argent avec une perspective de revendre ses parts à 5 ans par exemple.
  • un « love money » : un proche qui investit dans votre entreprise pour vous aider vous personnellement, parce qu’il veut vous montrer qu’il vous
    soutient.
  • un associé qui pourrait envisager de prendre un emploi dans votre entreprise le jour où l’entreprise le permettra.
  • un associé qui a un tempérament d’entrepreneur et qui est prêt à quitter son emploi actuel pour vous aider à développer : il a le goût du risque et l’envie de se dépasser à vos côtés. C’est un potentiel co-gérant.

Cet article peut vous intéresser également : Rechercher un associé : les clés !

2 – Modèle business plan: une étude de marché ne se boucle pas en 1 nuit !

Un projet tout bouclé en moins d’un mois est FORCEMENT un projet bâclé ! Généralement on compte de 3 à 6 mois de manière réaliste mais tout dépend de votre réseau, de votre temps disponible, de votre capacité de synthèse, de vos travaux préalables, des formations techniques suivies pour le projet…. Plus vous investissez sur vous et vos compétences, plus vous allez vite et moins vous faites d’erreurs. Vous êtes donc plus sûr de réussir. J’en parle dans mon guide gratuit, dans mon parcours Entreprendre en Sécurité et dans la formation MA MINE D’OR.

3- Modèle business plan : Une étude de marché permet de déterminer la bonne offre commerciale à faire à vos prospects.

Et non pas à à démontrer que votre idée est bonne .. mais à valider que c’est la bonne … ou à identifier une ou des autres pistes ! Pour cela, il faut en passer par la compréhension de votre concurrence : soyez professionnel sur l’étude de concurrence ! Cette étape est une véritable source de bonnes idées !! On n’y passe JAMAIS assez de temps. Cela va aussi vous permettre de trouver le bon angle pour vous différencier et puis trouver les bons mots pour bien communiquer.

4- Modèle business plan : la stratégie commerciale se construit à partir de l’étude de marché.

Ne faites pas le contraire  évidemment. La stratégie commerciale ce n’est pas juste savoir si on fait un logo vert ou bleu et si on achète un encart dans la presse… Il s’agit d’être au clair sur son business model, définir son offre, ses prix, sa communication, sa distribution et avoir un ensemble harmonieux. Ensuite on décline cette politique globale en plan d’action concret mois par mois.

5- Modèle business plan : Les prévisions financières découlent de l’étude de marché et de la stratégie commerciale.

Tout autre chemin vous mènera inévitablement dans une ornière ! Le calcul du CA en fonction des charges uniquement est une abérration ! Cela est encore la pratique régulière des artisans, de certains expert-comptable ( peu scrupuleux mais rares) et de beaucoup d’entrepreneurs qui n’ont pas compris comment utiliser les 5 autres méthodes d’estimation du chiffre d’affaires. Je les explique en détail dans mon parcours Entreprendre en Sécurité et dans la formation MA MINE D’OR.

6- Modèle business plan : Prenez du recul sur chaque affirmation du business plan que vous prenez.

Etes-vous sûr qu’on ne puisse pas interpréter les choses autrement ? Et si c’était le contraire : cela serait-il plausible ? Posez- vous systématiquement la question  » et pourquoi pas ? » Ce sont vos hypothèses et sur ces hypothèses reposent votre avenir. On peut se poser 5 minutes dessus, non ?

7- Modèle business plan : Le temps investi dans l’étude de marché est du temps de gagné pour après !

En fait l’étude de marché permet souvent de décrocher vos premiers clients. 😉 En tout cas c’est comme ça que ça doit fonctionner si vous vous y prenez bien.

8- Modèle business plan : Soyez synthétique dans la présentation finale du business plan mais travaillez dans le détail à son élaboration.

Lorsqu’on travaille son plan d’affaires, le dossier s’épaissit vite ! Présentez une version abrégée à son interlocuteur est une preuve de synthèse et de professionnalisme … Ne rien écrire parce que « ce n’est que pour moi » est une grave erreur. On distingue le business plan final pour communiquer du business plan de travail pour soi et pour réfléchir.

9-  Modèle business plan : Ouvrez-vous, échangez, rencontrez du monde et choisissez des interlocuteurs qualifiés !

La nature humaine cherche toujours à faire ce qui lui est facile : vos interprétations seront naturellement biaisés par vos filtres de perception et votre zone de confort : faites-vous critiquez par des proches qui ont de l’expérience et des professionnels comme moi.

10- Modèle business plan : Faites plusieurs prévisionnels

N’hésitez pas à faire plusieurs scénarii de prévisions financières ! Cela vous donnera matière à réfléchir et rebondir.

Bien je vais m’arrêter là pour ce billet 😉 Vous l’aurez compris je peux vous parler des jours entiers de ce sujet ! Avec plus de 1000 entrepreneurs accompagnés, j’ai des tas d’histoires à partager. On en reparle quand vous aurez suivi le tutoriel ci-dessous. Si cet article vous a appris ne serait-ce qu’un point clé, n’oubliez pas de le partager avec les membres de réseaux sociaux.

Découvrir tous les guides gratuits100% pur jus entrepreneur